Burundi/ONU – AFRIQUE : KOFY ANNAN insulte devant les Africains le Président des Barundi

Share Button
Kojo Annan et Kofi Annan : L'affaire du Pétrole pourris Irakien

Kojo Annan et Kofi Annan : L’affaire du Pétrole pourris Irakien / Et le Génocide du RWANDA

Dans un entretien avec Focus sur Africa TV, ce semaine du 1er au 7 juin 2015, M. Koffi Annan, ancien secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), vient d’insulter lui aussi les institutions burundaises et le très populaire président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre.

Tout d’abord, pour tous les PANAFRICANISTES qui suivent l’opération d’intrusion étrangère Américano-française au Burundi.  Il faut savoir ceci: La Cour Constitutionnelle du Burundi a sorti un arrêté le 5 mai 2015    qui explique en 7 pages que le Président actuel du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre peut se représenter une dernière fois à la Présidentielle: L’arret-de-la-cour-constitutionnelle-rccb-303    http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2015/05/arret-de-la-cour-constitutionnelle-rccb-303.pdf.   Au Burundi, il est de coutume démocratique ( voir Constitution de 1992 et de 2005 )  que le Président soit élu par le citoyen burundais selon le principe sacré 1 Homme 1 voix ou One Man One Voice. Le Président au Burundi peut être élu 2 fois consécutivement au Suffrage Universelle Direct selon la Constitution. Or Nkurunziza Pierre n’a été elu qu’une fois au Suffrage Universelle Directe ( De 2010 à 2015 ).

Selon Kofi Annan , le président du Burundi  S.E. Pierre Nkurunziza a perdu sa légitimité et devrait démissionner. Kofi Annan s’est désolé de la “ courte mémoire des gens”.   Cette insulte envers les institutions des Barundi et leur dirigeant de la part de ce monsieur n’étonne pas.  Les Barundi sont le seul pays africain à s’être libéré seul de la DICTATURE MILITAIRE  imposée par l’Impérialisme après les Indépendances ( voir  la guerre civile du Burundi de 1993 à 2003 : http://burundi-agnews.org/guerre_civile_burundaise_1993_2003.htm  ). 

M. Kofi Annan, Ghanéen et Africain, comme Feu  KWAME NKRUMAH,  en tant que secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), avait permis le retrait des casques bleus  du Rwanda en 1994  permettant l’un des plus grands génocide du 20ème siècle :  le  fameux  Génocide du RWANDA contre les TUTSI [ http://www.jeuneafrique.com/Article/JA2703p044.xml0/ ].   Voilà ce qui aura été sa preuve d’Amour pour l’Afrique…  Par la suite, il a eu les accusations de corruptions, dans l’affaire du Pétrole pourris Irakien, où lui et  son fils, s’étaient enrichis également –  http://fr.wikipedia.org/wiki/P%C3%A9trole_contre_nourriture -.

M. Kofi Annan, comme   Nkosazana Dlamini-ZUMA ( Présidente de la Commission de l’Union Africaine, grâce à son ex-mari S.E. Jacob ZUMA Président de l’Afrique du Sud ) , tous deux grands amis de l’ancien dictateur  Hima burundais Pierre BUYOYA ( l’Homme des Français ),  n’ont vraiment pas de moralité politique à donner à S.E. NKURUNZIZA Pierre, Président des Barundi, qui lui a été élu démocratiquement par les Barundi.
Au niveau sécuritaire au Burundi, ce signal que vient de donner M. Kofi Annan dans les média internationaux (et en Afrique), pour fusiler  le Président des Barundi, est pris au sérieux. En effet, quelques jours avant le Coup d’Etat militaire raté du mercredi 13 juin 2015, Mme Nkosazana Dlamini-ZUMA, avait fait la même chose …Selon des spécialistes Barundi du contre terrorisme,  c’est un signal médiatique pour le lancement d’une opération de la C.I.A … (A suivre)

DAM, NY, AGNEWS, le vendredi 5 juin 2015

Facebook Comments