Burundi : Sensibilisation des femmes Barundi à Bujumbura,appuyée par l'ONU ( Photo : RTNB 2018 )

Burundi : Sensibilisation des femmes Barundi à Bujumbura, avec l’ONU

Burundi : Sensibilisation des femmes Barundi à Bujumbura,appuyée par l'ONU ( Photo : RTNB 2018 )

Burundi : Sensibilisation des femmes Barundi à Bujumbura,appuyée par l’ONU ( Photo : RTNB 2018 )

SOCIETE – Atelier de sensibilisation des femmes Barundi à Bujumbura,appuyé par le Fond des Nations Unies pour la Population.

Bujumbura, mardi 10 avril 2018, M. Mbonimpa Freddy, Maire de la ville de Bujumbura, en collaboration avec M. Richmond TIEMOKO, Représentant du Fond des Nations Unies pour la Population (UNFPA, a organisé un atelier sur la sensibilisation des femmes engagées pour l’hygiène et l’assainissement de la ville de Bujumbura, sur la planification familiale et la lutte contre les violences basées sur le genre.

Au Burundi,la femme burundaise est très impliquée dans la politique de développement en cours.

D’après la Tradition des Barundi, M. Mbonimpa Freddy, Maire ou Administrateur communal, étant un métier de GESTIONNAIRE ( Fonction = GERER JUSTE ) TERRITORIALE dans la SOCIETE DES BARUNDI, fait parti de LA CORPORATION DES GESTIONNAIRES BARUNDI , appelé TUTSI [ http://burundi-agnews.org/bilan/burundi-en-2017-les-tutsi-ont-protege-et-aide-a-plus-entreprendre/ ].

Chez les Barundi, toutes les femmes Barundi incarnent, une fois mariée et ayant au moins 1 Enfant, – MUKAKIRANGA ou MUKARYANGOMBE-, l’épouse du Représentant -chef ( UMWAMI )- des Humains sur Terre – KIRANGA ou RYANGOMBE -, auprès d’IMANA, le chef  ( UMWAMI ) de l’UNIVERS. La Maison chez les Barundi est représentée par une belle VACHE comme on les voit dans le paysage burundais. Cette Vache est le symbole de la Mère, qui, Créatrice, donne naissance à la FAMILLE, à la COMMUNAUTE DES BARUNDI, et à l’ETAT DES BARUNDI. La Société des Barundi est anthropologiquement MATRIARCALE. La Femme, comme elle est genrée FEMININ, est un des 2 piliers ( ou des pôles ) de la SOCIETE DES BARUNDI.

Ainsi, les programmes internationaux ( ONU, UE, etc . ) qui tentent d’influer sur -LA FEMME BURUNDAISE-, touchant à un des pôles de la SOCIETE DES BARUNDI, sont des questions d’ordre HAUTEMENT SECURITAIRE. Il est nécessaire que les PARLEMENTAIRES BARUNDI ( Abashingatahe y’Abarundi ) demandent aux BAPFUMU / BATWA ( les SAVANTS CHERCHEURS ET SCIENTIFIQUES BARUNDI ),c’est à dire LA CORPORATION DES REGULATEURS BARUNDI, de mettre réfléchir sur une LOI ou UNE POLITIQUE DE LA FEMME BURUNDAISE permettant de protéger LA SOCIETE DES BARUNDI -, dont INGOMA Y’UBURUNDI.

DAM,NY,AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le mercredi 11 avril 2018

Facebook Comments