Burundi : La Cour Constitutionnelle valide l’élection Présidentielle 2015

Share Button
La Cour Constitutionnelle du Burundi ( juin 2015 - Photo: Presidence.bi )

La Cour Constitutionnelle du Burundi ( juin 2015 – Photo: Presidence.bi )

A Bujumbura, ce jeudi 30 juillet 2015, la Cour Constitutionnelle du Burundi a validé  l’élection Présidentielle 2015. Elle accepte ainsi que le candidat – S.E. Nkurunziza Pierre, le très populaire président africain du Burundi  –   à la Présidentielle du 21 juillet 2015 pour un 2ème mandat au Suffrage Universel Direct ( Cfr. art. 96 de la Constitution du Burundi ) soit, désormais, le Président du Burundi pour la législature du quinquennat 2015-2020.  [ Burundi: Presidentielle 2015 – Cour Constitutionnelle arrêt – RCCB 308 –  http://burundi-agnews.org/le-politique/institutions/?p=19788 ]

La Cour Constitutionnelle du Burundi ( Photo: ppbdi.com )

La Cour Constitutionnelle du Burundi ( Photo: ppbdi.com )

Vendredi 24 juillet 2015, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) avait reconnu  le candidat à la Présidentielle 2015, S.E. Nkurunziza Pierre, vainqueur de ces scrutins présidentielles 2015. Il revenait dès lors à la Cour Constitutionnelle de se prononcer, ce qui vient d’être fait.

Les élections démocratiques 2015 au Burundi ont été perturbées par une tentative de renversement du pouvoir organisée par les USA, la France et  Belgique. La Révolution de Couleur au Burundi à la sauce Burkina Faso, que ces pays ont tenté entre avril et mai 2015, a échoué. Elle a causé la mort de près de 100 burundais ( lors des manifestations et des violences organisées par des jeunes payés dans 4 quartiers de Bujumbura ) et l’exode de dizaines de milliers de citoyens – pris d’une peur soudaine – à cause des Rumeurs Média issues d’une guerre médiatique occidentale déséquilibrée et  à outrance menée contre le Burundi. La justice burundaise communiquera incessamment à la presse  et aux instances judiciaires internationaux compétentes les conclusions de son enquête, en demandant que justice soit faite pour le Burundi. Il s’agit de pouvoir prévenir d’autres tentatives de déstabilisation de pays en Afrique ( et ailleurs )  par ces mêmes pays.

DAM, NY, AGNEWS, le jeudi 30 juillet 2015

Facebook Comments