Burundi/Justice: Près de 40 activistes violents anti-Nkurunziza comparaissent

Share Button
Photo: isanganiro

Photo: isanganiro

A Bujumbura, ce mercredi 17 juin 2015,  près de 40 activistes anti-Nkurunziza ont comparu  dans différentes chambres des instances judiciaires de la capitale Bujumbura.
Nombre d’entre eux ont été arrêtés en possession d’armes à feu en pleine manifestation “dite pacifique” ou ont fait usage d’armes (grenades, K47 etc ) contre des citoyens ou contre la Police Nationale du Burundi PNB.
Ces activistes violents anti-Nkurunziza étaient accompagnés de leurs avocats respectifs, qui exigent leur libération. Quant au ministère public, ils les  accusent  « de port illégal d’armes et  de participation criminelle à la rébellion».
La majorité de ces activistes anti-Nkurunziza sont des militants du parti politique anarchiste violent du MSD. Ils ont été formé en RDC Congo auprès de la force négative Rwandaise M23 qui sévissait au KIVU.
Ces activistes anti-nkurunziza ont pendant 1 mois terrorisés ( mai 2015 ) 4 quartiers de Bujumbura pour demander que le très populaire président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre, ne se représente pas à l’élection présidentielle. Alors que la Cour Constitutionnelle du Burundi et la CENI ont avalisé sa candidature.

DAM, NY, AGNEWS, le mercredi 17 juin 2015

Facebook Comments