Burundi : Vers la mise en place d’une Loi antiterroriste

Share Button
Photo: Les autorités tchadiennes ont découvert un important stock d'armes, au domicile d'un membre présumé de Boko Haram, à Ndjamena.

Photo: Les autorités tchadiennes ont découvert un important stock d’armes, au domicile d’un membre présumé de Boko Haram, à Ndjamena.

A Bujumbura, ce dimanche 18 octobre 2015, AGnews s’est intéressé à la volonté de l’appareil judiciaire burundaise de disposer d’une loi antiterroriste adéquate à ce que vit le Burundi aujourd’hui.   Le Burundi depuis de nombreuses années dispose de quelques lois antiterroristes à portées internationales [1] … La dernière en date, celle de 2008, LOI N° 11 DU 04 FEVRIER 2008 PORTANT LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET LE FINANCEMENT DU TERRORISME [ http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2015/10/BurundiloiBlanchimentFev08-financement-terrorisme.pdf  Cfr. 1999 International Convention for the Suppression of the Financing of Terrorism  ].

2 victimes d'un jet de grenades des terroristes manifestants. Il s'agit de 2 jeunes paysans marchands ambulants de légumes. ( Vendredi 22 mai 2015 )

2 victimes d’un jet de grenades des terroristes manifestants. Il s’agit de 2 jeunes paysans marchands ambulants de légumes. ( Vendredi 22 mai 2015 )

Depuis le mois d’avril 2015, le Burundi a subit uneRévolution de Couleur” ou “tentative de changement de régime” orchestrée par des multinationales américaines, belges et françaises. Ces organisations sont soutenues par les USA, la Belgique, et la France, qui sont les pays déstabilisateurs du Burundi ( les planificateurs) – responsables de la situation de violence fortement médiatisée dans quelques quartiers de Bujumbura –  depuis le printemps dernier, aidés par le Rwanda, pays voisin du Burundi.

Fouilles perquisitions à Jabe, Musaga, Kinama et Cibitoke ( 30/31082015 - Photo: PPBDI.COM )

Burundi / Fouilles perquisitions à Jabe, Musaga, Kinama et Cibitoke ( 30/31 08 2015 – Photo: PPBDI.COM )

Aujourd’hui, dans quelques quartiers de Bujumbura la capitale, jeter une grenade sur les forces de l’ordre ou sur de simples citoyens au Burundi, bruler un marché, tuer de simples citoyens, etc.  ces actes sont devenus quasi tolérés par certains partenaires du Burundi qui ont soutenu la Révolution de Couleur burundaise qui a échoué avec la tentative de Coup d’Etat du mercredi 13 mai 2015. Leurs soutiens financiers (via des ONGs ),  médiatiques ( La French Media Network  ou la SamathaPower US Connection ), et diplomatiques ( ex. les positions des USA, de  l’Union Européenne et de l’Union Africaine  qui est financé à 70% par l’Union Européenne ). Ces derniers appuient leur conviction que le nouveau chef d’Etat, S.E. Nkurunziza Pierre, le très populaire président africain du Burundi,  a rempilé pour un 3ème mandat présidentiel anticonstitutionnel. Ce qui est une rumeur politique servant pour bénir l’agression du Burundi  car la Cour Constitutionnelle du Burundi a dit le droit en son Arrêt du mardi 5 mai 2015 [ Arrêt de la Cour Constitutionnelle du Burundi  RCCB303  :  http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2015/05/arret-de-la-cour-constitutionnelle-rccb-303.pdf ]. Il s’agit bel et bien d’une excuse ou d’un mensonge bien médiatisé et défendu diplomatiquement.

Armes et effets militaires saisis à Musaga ( Photo: securitepublique.gov.bi )

Burundi / Armes et effets militaires saisis à Musaga ( Photo: securitepublique.gov.bi )

En Europe, aux USA et en Amérique, depuis les années 1970 à nos jours (2015), les lois antiterroristes se sont de plus en plus affinés pour faire face aux groupes terroristes [2].
En Afrique [3], en 2011, le Nigeria a mis en place une Loi antiterroriste pour lutter contre Boko Haram. Depuis  2014  à  2015, près de 8 pays africains ont modifié leur législation contre l’adapter à la lutte contre le terrorisme.  L’année dernière en 2014 , c’était au tour du Cameroun de mettre en place un Loi antiterroriste. Depuis juillet 2015, le Parlement du Tchad s’active à la mettre en place.
Le Parlement tunisien a adopté dans la nuit du vendredi 24 au samedi 25 juillet 2015 une nouvelle loi « antiterroriste » pour renforcer les moyens de lutte contre la mouvance djihadiste.
Tous ces groupes politiques, visés par ces Lois antiterroristes, veulent instaurer un Etat Islamique par la force et le terrorisme.
Au Burundi, ces multinationales et ces états qui les soutiennent ( enjeux géopolitiques ), ce groupe, en ayant recours à des acteurs locaux qui accomplissent des actes de terreurs sur la population de Bujumbura et les forces de l’ordre, doit pouvoir lui aussi être frappés par une Loi antiterroriste adapté.

Un manifestant terroriste lanceur de grenades arrêté en flagrant délit à Bujumbura

Un manifestant terroriste lanceur de grenades arrêté en flagrant délit à Bujumbura

Armes saisis au quartier CIBITOKE - Bujumbura ( Photo: RTNB )

Armes saisis au quartier CIBITOKE – Bujumbura ( Photo: RTNB )

La mise en place d’une Loi antiterroriste face à cette menace permettra à la justice burundaise, débordée d’être plus audible; de donner suite aux multiples  rapports d’enquêtes qui s’entassent fautes de suivi judiciaire [  https://www.fidh.org/IMG/pdf/20150909_justice_burundaise_rapport-commission-enquete_insurrection_final.pdf  /  http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2015/05/bdi-enquete-burundi-attaquecibitokedecembre2014.pdf ] ; et fournir aux victimes une chance de pouvoir être indemnisée. Plus de 130 personnes sont mortes assassinés depuis avril 2015 au Burundi et des dizaines de milliers de Burundaise, pris de peur à cause des rumeurs radio mais aussi des actes de terrorismes qui ont lieu jusqu’aujourd’hui, se sont réfugiés dans les pays voisins.

DAM, NY, AGNEWS, le dimanche 18 octobre 2015

[1]  Sources : https://www.unodc.org/tldb/fr/index.html

14/07/1971 (1) [ 1963 Convention on Offences and Certain Other Acts Committed On Board Aircraft / Convention relative aux Infractions et à Certains Autres Actes Survenant à Bord des Aéronefs, 1963]
11/02/1999(3) [ 1971 Convention for the Suppression of Unlawful Acts against the Safety of Civil Aviation / Convention pour la Répression d’Actes illicites Dirigés contre la Sécurité de l’Aviation Civile, 1971 ]
17/12/1980(4) [ 1973 Convention on the Prevention and Punishment of Crimes against Internationally Protected Persons, including Diplomatic Agents /  Convention sur la Prévention et la Répression des infractions contre les Personnes Jouissant d’une Protection Internationale, y compris les Agents Diplomatiques, 1973 ]
24/09/2008(13) [  2005 International Convention for the Suppression of Acts of Nuclear Terrorism ]

[2]
En France :  http://www.vie-publique.fr/chronologie/chronos-thematiques/trente-ans-legislation-antiterroriste.html ou http://www.gouvernement.fr/action/la-lutte-contre-le-terrorisme
En Beglique: http://www.lalibre.be/actu/belgique/terrorisme-la-commission-de-la-justice-approuve-les-articles-de-l-un-des-projets-de-loi-5593d7713570e4598cacd4e0?gclid=CJS4wrCHzcgCFYYewwodfCIGMg
Au Canada :  http://laws-lois.justice.gc.ca/fra/lois/a-11.7/

[3]
http://www.jeuneafrique.com/257601/politique/lutte-contre-terrorisme-afrique-vers-durcissement-peines/
http://www.lemonde.fr/international/article/2015/07/25/le-parlement-tunisien-adopte-une-nouvelle-loi-antiterroriste_4697741_3210.html#PQxj3dRE0vFPYlKJ.99

Facebook Comments