La justice burundaise

Burundi : Une peine de 20 ans de prison requis contre 9 terroristes mercenaires

Share Button
La justice burundaise

La justice burundaise

A Muyinga, jeudi 2 juin 2016,  le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Muyinga  jugeait l’affaire des 9 terroristes,  avec à leur tête un certain M. Saidi Ndayihanzamaso,  inculpées qui avaient été  arrêtées le jeudi 11 juin 2015, commune Gashoho, sur la route Muyinga-Ngozi à bord du minibus de type Hiace.


Le ministère public, avec comme preuve notamment des échanges téléphoniques accablant entre M. Saidi Ndayihanzamaso  et ce groupe de personne, a demandé une peine d’emprisonnement de 20 ans pour  les 9 terroristes.
Le juge  Deogratias Nshimirimana , président du TGI, donnera son verdict d’ici quelques jours. Les 9 terroristes sont en prison depuis le jeudi 11 juin 2015. Le procès avaient été reporté à maintes reprises …

Le Burundi a été victime, entre avril 2015 à mai 2015, d’une Révolution de Couleur ou d’une tentative de changement du régime démocratique des Barundi, orchestrées par les USA, la Belgique, et la France. Ces 9 terroristes faisaient partis d’une équipe de mercenaires, formée au Rwanda, qui devaient aider à semer le chaos ( tuer des forces de l’ordre, jeter des grenades sur des citoyens, etc. ) dans le pays, après l’échec du coup d’Etat militaire du mercredi 13 mai 2015.

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 6 juin 2016

Facebook Comments