Burundi: Report de la Présidentielle – East African Court of Justice dit – pas nécessaire ni souhaitable

Share Button
Les avocats burundais anti Nkurunziza déposant  la plainte contre la candidature de Nkurunziza à la Cour de l’‪EAC ( Photo iwaci-burundi.org )

Les avocats burundais anti Nkurunziza déposant la plainte contre la candidature de Nkurunziza à la Cour de l’‪EAC ( Photo iwaci-burundi.org )

 L’EACJ  trouvent  que  la décision de la Cour Constitutionnelle du Burundi est fondée dans le fond comme dans la forme, mais que un report de cette élection présidentielle est complètement inopportune. 

A Arusha, ce lundi 20 juillet 2015,  la Cour de la Communauté Est Africaine(EACJ)  – a lu le droit.  Les juges de l’ East African Court of Justice  ont  tranché en disant  que le report des élections présidentielles au Burundi n’est “pas nécessaire ni souhaitable”.

 

CKXdh5KUEAAS8xgCKXdjWQUAAE9lMqCKXdkpIUYAE5OQz

 

Une équipe d’avocats burundais – anti-Nkurunziza – ( Me Dieudonné Bashirahishize, Me Gustave Niyonzima, Me Cyriaque Nibitegeka et Me Janvier Bigirimana ),  membres  de  l’Union Panafricaine des Avocats, du Forum des organisations de la société civile d’Afrique de l’Est et de la société civile burundaise,  avait déposé le lundi 6 juillet à Arusha, une requête auprès de la Cour de la Communauté Est Africaine(EACJ)  pour pousser à un report de la Présidentielle 2015 au Burundi. Cette requête contre ce qu’ils appellent  la – troisième candidature – ou 3ème mandat –  du   très populaire Président africain du Burundi S.E  Pierre Nkurunziza avait pour objectif  de demander l’annulation des décisions de la Cour constitutionnelle burundaise et de la CENI (Commission Nationale Electorale Indépendante).  Pour rappel, la Cour de Justice de l’EAC est chargée de trancher les conflits, de donner des avis consultatifs ou de faire une appréciation ou de prononcer un renvoi.

Ceux qui sont allés déposer la plainte contre la candidature de Nkurunziza à la Cour de l’‪EAC ( Photo iwaci-burundi.org )

Les avocats anti-Nkurunziza allant  déposer la plainte contre la candidature de Nkurunziza à la Cour de l’‪EAC ( Photo iwaci-burundi.org )

Ainsi  dans son arrêté, l’EACJ  trouvent  que  la décision de la Cour Constitutionnelle du Burundi est fondée dans le fond comme dans la forme, mais que un report de cette élection présidentielle est complètement inopportune. 

Le Burundi va élire demain,  mardi 21 juillet 2015, son Président de manière démocratique, et ce, pour la 3ème fois de manière consécutive depuis 2005, année de la fin de la Dictature militaire des Bahima burundais ( Micombero, Bagaza, Buyoya) qui aura duré près de 40 ans, avec à son actif le fameux génocide-régicide contre les Barundi : http://burundi-agnews.org/genocide.htm –  http://burundi-agnews.org/ccburundi.htmhttp://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm
Le Burundi est le seul pays de la CEPGL ( Rwanda, Burundi, et RDC Congo) à réussir cette performance de gouvernance démocratique ( 3 fois d’affilés ) en organisant ses 3èmes élections démocratiques de manière consécutive.

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 20 juillet 2015

Facebook Comments