Burundi : Réponse de l’Etat au Comité de l’ONU contre la torture

Share Button
Mme Aimée Laurentine Kanyana, ministre burundaise de la Justice et garde des sceaux  - Burundi : Adoption - loi de protection des victimes-témoins pour la CVR  ( Photo : ppbdi.com  - 2016)

Mme Aimée Laurentine Kanyana, ministre burundaise de la Justice et garde des sceaux ( Photo : ppbdi.com – 2016)

A Bujumbura, ce jeudi 28 juillet 2016, AGnews s’est procuré de la réponse de l’Etat du Burundi  au Comité de l’ONU contre la torture.


Le Ministère de la Justice du Burundi répond au Comité de l’ONU contre la torture un document de 18 pages où l’Etat du Burundi  rappelle sa souveraineté en insistant sur la confiance que le Comité doit avoir par rapport à l’Etat de Droit démocratique burundais et à ses institutions judiciaires burundaises. Voici le document : [ http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2016/07/INT_CAT_INR_BDI_8063_F.pdf ] .

Le Burundi est un état de droit démocratique, avec des institutions stables. Depuis 2005 à 2016, le Burundi a organisé 3 élections démocratiques successives. Ce pays est le 1er à avoir réussi cette performence parmi ses voisins directes que sont le Rwanda et la RDC Congo.

DAM, NY,AGNEWS, le jeudi 28 juillet 2016

Facebook Comments