Burundi: Preuve judiciaire de la présence du M23 sur le territoire burundais

Share Button
2  Banyamulenge ( M23) attrapés à Kirundo mi juillet 2015  :  Musilimu Jean et Nkurunziza Franck.

2 Banyamulenge ( M23) attrapés à Kirundo mi juillet 2015 : Musilimu Jean et Nkurunziza Franck.

A Kirundo, au nord du Burundi, le 21 Juillet 2015, 2 Banyamulenge, soupçonnés d’être des membres de la force négative du M23, avaient été arrêtés sur la colline Marembo zone Gatare en commune Busoni par la Police Nationale du Burundi PNB et directement conduit au cachot de la commune Busoni, où ils avaient passés 2 semaines. Le lundi 03 août 2015, ils avaient été transférés au cachot de police judiciaire à Ngozi.

Ils s’appellent Musilimu Jean et Nkurunziza Franck.

Ces 2 individus seraient des frères qui venaient du sud du Rwanda, dans la région de Bugesera, où ils se sont exilés en 2007. Ils avaient pris fuite de l’Est de la RDC Congo où la traque aux forces négatives par les FARDC ( l’armée congolaise) s’étaient intensifiées.  Ils avaient dit à la Police burundaise, que leur présence au Burundi était liée à la recherche de leur famille, réfugiée au camp de Musasa en commune Kiremba province de Ngozi.

Au Burundi, le dossier de ces 2 individus – M23 – est entre les mains du Parquet de la République à Ngozi. Le vendredi 10 juillet 2015, le Burundi avait été attaqué par une rébellion venu du Rwanda, zone Rugazi de la commune Kabarore dans la province de Kayanza.

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 24 août 2015

Facebook Comments