Burundi: Marche pacifique TRIBUTE Feu Lt Gén Adolphe Nshimirimana

Share Button
R.I.P.  Feu  Lt. Général Adolphe Nshimirimana

R.I.P. Feu Lt. Général Adolphe Nshimirimana

A Kamenge (Bujumbura), ce dimanche 9 août 2015, des milliers de Barundi ont participé à une marche pacifique en hommage  à Feu le Lt.Gén. Adolphe Nshimirimana,  l’un des Héros de la libération des Barundi de la Dictature militaire des Hima burundais ( Micombero, Bagaza, et Buyoya ).
La Dictature des Hima burundais a fait en près de 40 ans de pouvoir ( 1965 – 2005 ) plus de 4,5 Millions de victimes Barundi : Le fameux Génocide-Régicide contre les Barundi [ http://burundi-agnews.org/genocide.htm ou http://burundi-agnews.org/ccburundi.htm ou http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm ].

Burundi: Adolphe Nshimirimana est parti mais qui était Adolphe ? [ http://burundi-agnews.org/uncategorized/?p=19820 ]

R.I.P.  Feu  Lt. Général Adolphe Nshimirimana

R.I.P. Feu Lt. Général Adolphe Nshimirimana

Le Lt.Gén. Adolphe Nshimirimana a été assassiné le dimanche 2 août 2015 vers 8h du matin lors d’une attaque terroriste à la roquette.

[slideshow   numberposts=”30″ backgroundColor=”#FFFFFF”]  Photo: Révélation Ivy ; Abdull Karabagega; Fridolin Nzambimana; Rénovat Sindayihebura ; joy akimana ; Maréchal Femi De J’Abat et Olivier Nizigama

Lors de cette manifestation pacifique, sur les pancartes et sur les réseaux sociaux on pouvait lire :

R.I.P.  Feu  Lt. Général Adolphe Nshimirimana

R.I.P. Feu Lt. Général Adolphe Nshimirimana

“Que la terre de nos ancêtres vous soit légère Lt. Gen.” ;

Assassinat du Lieutenant-General Adolphe Nshimirimana: Le lion de la forêt est mort en plein parachèvement de la libération enclenchée au lendemain de l’assassinat de Melchior Ndadaye le 21 octobre 1993 par les fossoyeurs de la démocratie   C’est très connu de tous, que toutes les libérations du monde se nourrissent du sang des leaders! N’oublient pas qu’on est en plein parachèvement de la libération enclenchée au lendemain de l’assassinat ignominieux de Melchior Ndadaye le 21 octobre 1993! Les acteurs de ce forfait jubilent en ce moment dans la fraîcheur de l’événement, mais se rendront compte plus tard que ce fut une grosse erreur d’éliminer le Lieutenant Général Adolphe comme lors de l’assassinat Ndadaye. Les tueurs s’attendaient à ce que les jeunes du parti au pouvoir cèdent à la tentation de la vengeance pour après crier aux massacres de masse. Dieu merci, rien de tout cela ne s’est passé. L’appel à la retenue du chef de l’Etat y est pour quelque chose!!!

“Le héro de la libération et de l’insoumission”;

“Un mari et un père, un ami et un frère”;

“Le peuple de ‪‎Kamenge‬ marche en ta mémoire”;

“R.I. P. we will never forget how brave and courageous you were”;

“Nous sommes à la determination de Notre Héro Lt Gnl Adolphe Nshimirimana . Ils ont assassinés adolphe mais pas les adolphes. Nous Resterons ici et Nous Prendrons des mesures très Sérieux pour les gens qui ont les missions de tuer les peuples Burundais”.;

bdi-burundi-22-commune-kamenge-tribute-adolpheNshimirimana-08-2015“A la mémoire de vous notre papa lt Gnl Adolphe Nshimirimana”;

La mort d’un héros n’est pas la fin de la vie d’un peuple. Les amères leçons du passé doivent être réapprises sans cesse. Les grands esprits ont toujours rencontré une opposition farouche des esprits médiocres. Tuer n’est pas une solution,. La mort de notre général Adolphe Nshimirimana, contrairement à ce que les ennemis de notre peuple pensent, n’est pas la fin des problèmes dans notre pays. La lutte du peuple Burundais continue. / Femi“;

et “You will Never be Forgotten just like Ndadaye u’ll always be in our hearts and spirits” .

Parmi les participants à la marche, il y avait de nombreux Barundi, des membres de la famille ou encore des habitants de Kamenge.  Selon le Procureur de la République, les assassins du Lt Gn AdolpheNshimirimana ont été appréhendés. Il ne reste plus que les planificateurs … [ http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2015/08/bdi-assassinat-du-general-nshimirimana-adolphe08-2015.pdf ]

 

Le Burundi a été victime, pendant sa période électorale 2015, d’une Révolution de Couleur à la sauce Burkina Faso mais qui a échoué. Cette Révolution de Couleur était organisé par les USA, la France, et la Belgique.  Les USA, la FRANCE, et la BELGIQUE ont tenté un changement de régime. Voici quelques articles qui vous permettront de comprendre :

La Révolution de Couleur a causé plus de 80 victimes burundaises et des milliers de réfugiés burundais. Les USA, la France, et la Belgique ont menti, au reste du monde et même à l’Afrique concernant le Burundi, grâce à la guerre médiatique,  pour mener leur guerre géostratégique dans la Région des Grands lacs, face à la menace d’expansion économique que représente les BRICS ( Brésil, Russie, Indes, Chine et Afrique du Sud). Face à cette guerre inégale, le Burundi a été abandonné aux prédateurs USA – FRANCE – BELGIQUE  par l’Union Africaine UA, en la personne de S.E. Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’UA.

DAM, NY, AGNEWS, le dimanche 9 août 2015

Facebook Comments