Burundi: Les leaders des manifestations sauvages doivent être jugés pénalement – CNDD-FDD

Share Button

bdi-burundi-justice-cndd-fdd-gelasendabirabe-mai2015A Bujumbura, ce  lundi 25 mai 2015, le parti CNDD-FDD  a demandé à la Justice Burundaise de passer à l’acte et de juger pénalement et individuellement les responsables des manifestations sauvages qui ont lieu dans 4 quartiers de Bujumbura, et qui ont, surtout, causé de nombreuses victimes et beaucoup de dégâts matérielles, en cette période électorales en cours.
M. Gélase NDABIRABE,  porte parole du CNDD-FDD, a  condamné fermement tous les actes criminels – assassinats (de ces derniers jours) qui ne trouvent de noms que dans le terrorisme –

Le très populaire président Africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre aux Travaux de Développement Communautaires (TDC)Petit résumé pour comprendre ce qui se passe actuellement au Burundi ?Le très populaire président Africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre aux Travaux de Développement Communautaires (TDC)

 

Voici M. Gélase NDABIRABE, le porte parole du CNDD-FDD :

( Le communiqué est aussi en Anglais : http://www.cndd-fdd.org/COMMUNIQUE-N-018-2015-OF-THE-CNDD-FDD-PARTY-ON-MAY-24th-2015_a107.html )
Au Burundi, jusqu’à présent, les forces de sécurités font le maximum.  Le CNDD-FDD interpelle l’appareil judiciaire Burundais à agir rapidement, pour  permettre, en luttant contre une sorte d’impunité ordinaire qui s’installe chez les organisateurs de ses manifestations sauvages,  de ramener le calme dans ces quartiers …

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 25 mai 2015

Facebook Comments