Burundi: Les dégâts matériels depuis avril 2015 estimés à plus de 32,7 Millions USD

Share Button
 M. Valentin Bagorikunda,  Procureur Général de la République du Burundi ( Photo: isanganiro.org )

M. Valentin Bagorikunda, Procureur Général de la République du Burundi ( Photo: isanganiro.org )

Justice – A Bujumbura, ce mercredi 9 septembre 2015, AGnews a appris que la Justice burundaise avait évalué, financièrement,  les dommages matérielles provisoires de la Révolution de Couleur (tentative de changement de régime) au Burundi qui avait été déclenché par la manifestation interdite  dite – « Halte au 3e mandat » – le dimanche 26 avril 2015.  Cette Révolution de Couleur a coûté,  en dégâts matériels, plus de 51,1 Milliards BIF ( soit plus de 32,7 Millions USD ). Les dégâts humains ( blessés, morts, réfugiés etc. ) sont toujours sous évaluation.

C’est la Commission d’enquête judiciaire  mise en place par le Procureur de la République  ( Cfr. lettre N/Réf.552/10/347/BV/2015 du 29 avril 2015 ) qui révèle ce chiffre.

Voici le Résumé du Rapport de cette Commission d’enquête judiciaire qui avait été chargée, par la justice burundaise,  d’enquêter sur le mouvement insurrectionnel déclenché le 26 avril 2015 et d’en établir les responsabilités :  Commission d’enquête judiciaire chargée de faire la lumière sur le mouvement insurrectionnel déclenché le 26 avril 2015 [ http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2015/09/Bdi_Burundi_Commission_enquete_judiciaire_mouvement_insurrectionnel_26avril2015.pdf ] ou le document complet :  [ http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2015/09/rapport_insurrection_final_1_.pdf ]

Voici la liste des personnes, associations, parti politiques [ organisations membres de la campagne « Halte au 3e mandat »]  identifiés, au niveau des responsabilités par cette Commission d’enquête judiciaire :

M. NINAHAZWE Pacifique ( FOCODE) ; M. NSHIMIRIMANA Vital (FORSC) ; M. NGENDAHIMANA Christian ( Fontaine ISOKO ) ;  Prof. KAZOVIYO Gertrude (Ligue ITEKA) ; Mme SINDAKIRA Bernardine ( SPPDF ) ; M. MBONIMPA Pierre Claver ( APRODH ) ; Me NIYONGERE Armel ( ACAT Burundi ) ; M. NIYUNGEKO Gordien ( FOCODE ) ; M. NTAWE Richard ( PARCEM ) ; M. NDAYISHEMEZE Denis ( AREDDHO ) ; M. NIBIGIRA Gervais ( RCP ) ; Mme NIBIZI Eulalie ( Syndicat STEB ); M. MANIRAMBONA Godefroid ( OAG ); M. NDUWIMANA Jean ( AJMA ); M. NIYONKURU Selemani ( RUHUKA BANA ); Mme NDAYISENGA Adélaïde ( MM) ; M. GATOGATO Jean Marie Vianney ( AJCB) ; M. MUJIJI Joseph ( CHOUIFE ) ; M. KATIHABWA Charles ( AMINA); M. HABONIMANA Nixon (AREVIE) ; M. NIYONZIMA Edouard ( BIRATURABA ) ; M. SABUSHIMIKE Mamer (AAN) ; M. NDAYISENGA Marc ( ACOPEC) ; KANYANGE Caritas ( ATU) ; Me NIGARURA Lambert ( CB.CPI) ; NGENDAHIMANA Christian ( FONTAINE ISOKO ); Mme BARANKITSE Marguerite ( Maison SHALOM), M. SINDUHIJE Alexis (MSD) ; M. NYAMOYA François (MSD) ; Mme KAGWIRE Peggy ( MSD) ;  M. NDITIJE Charles ( AMIZERO Y’ABARUNDI ) ; M. NGENDAKUMANA Léonce ( SAHWANYA FRODEBU ) ; M. BAMVUNGINYUMVIRA Fréderic ( SAHWANYA FRODEBU ) ;  Dr MINANI Jean ( FRODEBU NYAKURI IRAGI RYA NDANDAYE) ; M. MUGWENGEZO Chauvineau ( UPD ZIGAMIBANGA ) ; M. NGENDAKUMANA Léonce ( ADC-IKIBIRI ) ; M. NTIBANTUNGANYA Sylvestre ; M. NDAYIZEYE Domitien ;  et M. NDABITOREYE Audifax.

Les responsabilités civiles et morales sont désormais partiellement  identifiés. Les victimes lésées (  blessées , la mort d’un proche, le déplacement d’un proche ex. Réfugié, ou la destruction de biens personnels ou publics ) pourront désormais demander que justice leur soit rendues. Des mandats d’arrêts internationaux ont été émises par la justice burundaise afin que les responsables de cette insurrection puissent être arrêtées et répondre de leurs actes.

Le Burundi a subi une Révolution de Couleur, soit une tentative de changement de régime, orchestrée par les USA, la Belgique et la France, entre les mois d’avril et mai 2015 [ http://burundi-agnews.org/sports-and-games/?p=18679 ].

DAM, NY, AGNEWS, le mercredi 9 septembre 2015

Facebook Comments