Burundi : 23 magistrats révoqués en 2016 à cause de mauvais comportements ( Photo : site-magister.com )

Burundi : Le TGI de MWARO – 25 ans de prison pour un homicide

Share Button
Burundi : 23 magistrats révoqués en 2016 à cause de mauvais comportements ( Photo : site-magister.com )

Burundi ( Photo : site-magister.com )

JUSTICE – DRAME FAMILIAL –  Le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Mwaro condamne un fils qui a tué sa mère ( une sorcière ), un homicide,  à 25 ans de prison , au lieu de la perpétuité.

A Mwaro, au Centre Ouest du Burundi, mercredi 28 juin 2017, le Tribunal de grande instance (TGI) de Mwaro, lors d’une audience en procès de flagrance ,  a  condamné M. Ndimurwanko Gervais ( 41 ans ) à une peine de 25 ans de servitude pénale pour avoir tué  Mme Ntimpirangeza Marie ( 62 ans ) sa mère, et blessé son petit frère, le mardi 27 juin 2017 vers 16 heures, sur la colline Butazi en commune Ndava, avouant les faits et expliquant à la barre que ces derniers ( les victimes ) lui lançaient  continuellement des mots blessants concernant sa dulcinée Feu Mme Nduwimana Justine ( son épouse bien aimé ), décédée  le lundi 2 janvier 2017 ensorcelée, selon lui, par sa mère.

Au Burundi, étant donné l’homicide, le substitut avait requis une peine à perpétuité, selon l’article 212 du code pénal, livre II.   Et après délibération, conformément à l’article 252 du code de procédure pénale, stipulant que sans préjudice d’une appréciation plus clémente du juge, le prévenu qui a plaidé coupable a droit à la réduction de la peine, le juge  Ntukamazina Thomas,  président du TGI de Mwaro et président du siège, a condamné le prévenu à une peine de 25 ans de servitude pénale avec des frais judiciaires réduits. M. Ndimurwanko Gervais ( le prévenu ) ,tout au long du procès, avait manifesté sa bonne foi et le TGI en a tenu rigueur estimant qu’il n’y avait pas eu préméditation dans ce meurtre.

DAM,NY,AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le mercredi 5 juillet 2017

Facebook Comments