La justice au Burundi

Burundi : Le TGI de Muyinga condamne à 3 ans de prison un faux monnayeur

Share Button
La justice au Burundi

La justice au Burundi

Au Nord Est du Burundi, Muyinga, ce mercredi 23 novembre 2016,   au Tribunal de Grande Instance (TGI) de Muyinga, le Juge Déogratias Nshimirimana a condamné M. Kazoya Antoine ( dit Dubaï) à une peine de 3 ans de prison ferme et à une amende de 100.000 BIF ( environ 60 USD ).

Le TGI de Muyinga  a débouté le Ministère Public de 3 infractions ( ou accusations ) qu’il collait au prévenu, en rejoignant l’avocat de M. Kazoya qui a récusé ces infractions les qualifiant de non fondées.
M. Kazoya, qui a collaboré avec la cour, a été toutefois poursuivi pour 2 infractions :  1/ La détention de faux billets de 10.000 BIF (environ 6 USD ) totalisant 150.000 BIF ( environ 90 USD ) avec l’intention de les mettre en circulation ( L’article 329 du code pénal burundais livre II  –  5 ans  de prison et une amende de 50 000 BIF  à 100 000 BIF) ; et 2/ La violation des obligations relatives à la détention et la commercialisation des minerais et autres pierres précieuses ( article 418 du code pénal burundai  livre II – 1 an de prison).

Au Burundi, M. Kazoya Antoine, commerçant, a été condamné pour falsification d’argent. Son faux monnayage lui coûtera 3 ans de prison ferme…

DAM, NY, AGNEWS, le jeudi 24 novembre 2016

Facebook Comments