Burundi: Le TGI de Cibitoke condamne un crime de “bistrot”

Share Button

bdi_une_histoire_de_biereFin de semaine dernière, à Cibitoke, le  Tribunal de Grande Instance (TGI) de Cibitoke  a condamné à la  perpétuité pour homicide volontaire  M. André Marorero qui a  tué une de ses connaissances, M. Jean Marie Nyandwi.

La province de Cibitoke, où s’est déroulé le procès de M. André Marorero,  dispose de 4 services judiciaires dont:  – un Tribunal de Résidence (TR) dans chaque commune ;  un Tribunal de Grande Instance (TGI) basé au chef-lieu de la Province ;  un parquet de la République basé aussi au chef lieu de la Province;  et d’ un commissariat de Police judiciaire des parquets situé également au chef-lieu de la Province.

Au TGI de Cibitoke, l’audience publique  a été expéditive. Après 1h30′, le verdict était connu. La défense a plaidé non coupable mais les preuves et les témoignages, à l’encontre de M. André Marorero,  étaient accablants.

Selon de multiples témoins, tout serait parti d’une dispute dans un bistrot de la commune Buganda. L’un refuse de payer à boire à l’autre. Fâché, l’autre quitte le bistrot en colère, attend la personne un peu plus loin dans l’obscurité et l’achève en l’égorgeant.

La justice burundaise a mis en place de tels procédures rapides pour dissuader certains comportements sociaux malheureusement assez fréquentes et  rassurer les citoyens Barundi.  

DAM, NY, AGNEWS, le 4 juillet 2013

Facebook Comments