Burundi: Le génocide du 11 et 12 juin 1995 à l’Université du Burundi

Share Button
M. Clément Nkurunziza, ancien Président de l'ASER (Association des Etudiants de RUMURI)

M. Clément Nkurunziza, ancien Président de l’ASER (Association des Etudiants de RUMURI)

A Bujumbura, ce mercredi 11 juin 2014,  les étudiants de l’Université du Burundi ont commémoraient  le génocide du 11 et 12 juin 1995.
Cette nuit du 11 et 12 juin 1995, une centaine d’étudiants Bahutu Barundi allaient vivre leurs derniers instants à l’Université du Burundi, massacrés par leurs camarades  Bahima burundais.   Cette année 2014, il s’agit du 19ème anniversaire de ce massacre d’étudiants du campus Mutanga à l’Université du Burundi.

L’année dernière, la rédaction du fameux site d’investigation burundais « nyabusorongo.org »  avait retrouvé un des étudiants tortionnaires des massacres du 11 et 12 juin 1995 à l’Université du Burundi. C’est  un certain  M. Clément NKURUNZIZA (1), apparemment devenu un fervent défenseur de la démocratie aujourd’hui. Il est exilé en Amérique du nord, où il est devenu militant, parmi les organisations d’Extrême Droite Hima burundaise (EDHB) implantées en Amérique du Nord et en Europe. Ces organisations de l’EDHB  continuent à persécuter moralement (et parfois physiquement) les victimes Bahutu Barundi du génocide du Burundi. Et, surtout, elles nient  l’Histoire du Génocide contre les Bahutu Barundi.

juin1995Voici le témoignage d’un rescapé qui raconte à « nyabusorongo.org » : « A cette époque, M. Clément NKURUNZIZA  était Président de l’ Association des Etudiants de RUMURI -ASER- (une association estudiantine de l’Université du Burundi). Il avait participé activement dans les tueries … ». Ce témoin explique qu’il y avait eu différentes réunions organisées dans les amphithéâtres « ODEON » derrière le restaurant universitaire. C’est dans ce lieu que M. Clément NKURUNZIZA et ses amis Willy MADIRISHA, VACHE, Emmanuel NKURUNZIZA ( tous les 4  des Bahima burundais),  appelaient les tutsi  Bahima burundais  à « nettoyer les campus de l’université de ces saletés de hutu (gukura iyo imicafu y’abahutu muri kaminuza) ».  La particularité de ce massacre d’étudiants Bahutu Barundi est qu’il a eu lieu  avec l’implication de l’autorité publique : L’Etat du Burundi.

Les associations de victimes de la Dictature des Bahima burundais ont aujourd’hui soif de justice …  La Commission nationale Vérité Réconciliation (CnVR) est entrain de se mettre en place en ce mois de juin 2014 au Burundi.  Avec ce génocide à l’Université du Burundi,  voici encore un épisode  sombre du vécu « noir » que pouvait vivre les Bahutu Barundi sous la dictature féroce des Bahima burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya). Ce Régime a fait un près de 40 ans de pouvoir plus de 4.5 Millions de victimes Bahutu Barundi ( Batutsi – non Hima- et Baganwa compris ).

DAM, NY, AGNEWS, le 13 juin 2014

(1) MASSACRE DES ETUDIANTS A L’UNIVERSITE DURUNDI: UN BOUCHER SORT DE SON CAGIBI  [ http://nyabusorongo.org/index.php/revelations/179-massacre-des-etudiants-a-luniversite-durundi-un-boucher-sort-de-son-cagibi  ]

Facebook Comments