Burundi : La justice lutte contre les violences sur les femmes

Share Button

burundi_femme_2013La Justice burundaise montre  sa volonté de réprimer davantage les crimes concernant les violences basées sur le genre(VBG). Et pour être concret, dans cette guerre déclarée aux hommes violents, l’Etat du Burundi a ratifié de nombreuses conventions et lois internationales. Dans  le Centre de Formation Professionnelle de la Justice (CFPJ), des magistrats burundais  sont formés à la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG)…  Cette volonté de l’appareil judiciaire burundaise, de lutte contre les VBG,  est combinée avec la politique nationale, en cours de mise en place des Centres de Développement Familial (CDF) dans toutes les provinces (et communes) du Burundi, en vue de réguler la démographie nationale galopante. Ainsi  une nouvelle collaboration est née entre les CDF et de nombreux magistrats formés au CFPJ à la lutte contre les VGB.  

La collaboration de la justice et les centres de développement famillial (CDF) se réalise en matière de lutte contre les violences basées sur le genre(VBG). La justice burundaise est devenu très sévère avec les hommes qui mettent en ceinte ou marient des  jeunes filles mineures. La procédure judiciaire, suivant leurs dossiers, se fait de plus en plus  en accéléré …

A Muyinga, par exemple,  le CDF de la province, qui rassemble un petit noyau de militantes des droits de la femme, en relation directe avec la magistrature du coin, prend la peine d’écouter les femmes venus au Centre. Elles vérifient si des violences physiques ou psychologiques sont exercées à leur encontre. En cas de violences exercées, elles en avertissent les instances judiciaires.
Ces trois derniers mois, 11 hommes  travaillant dans les mines d’or de la région ont été  arrêtés. Le parquet de Muyinga a accéléré la procédure judiciaire, concernant leurs dossiers,  afin qu’ils soient condamnés.

Les violences basées sur le genre (VBG) sont largement répandues au Burundi et constituent un problème social majeur …
En province de Muyinga, près de 5 femmes sont mortes depuis janvier à cause de violences conjugales et dénoté 28 violences physiques qui ont été dévoilé dans le CDF puis traité au niveau judiciaire.

DAM, NY, AGNEWS, le 26 mars 2013

Facebook Comments