Burundi: La CNTB – de faux documents pour de faux “Tutsi”

Share Button
Débat sur la CNTB à Bujumbura ( Photo :  iwacu-burundi.org )

Débat sur la CNTB à Bujumbura ( Photo : iwacu-burundi.org )

Une anecdote que raconte un agent de la – Commission Nationale Terres et autres Biens CNTB – qu’il a vécu à Makamba au sud du Burundi…

Il s’agit d’un jeune “Tutsi” d’une commune de Makamba qui s’est rendu chez un vieux -Mushingantahe- (un sage)  du coin ( “Tutsi” aussi ) pour qu’il l’aide à justifier un bien qu’il avait en sa possession, disait-il avec grande sincérité hérité de ses parents. Le jeune “Tutsi” lui dit : “Le Hutu tel, venant de Tanzanie,  dit que mon bien est le sien. Il appartiendrait à sa famille”.  Le vieux lui répond : “La famille de ce Hutu tel possédait autrefois tout ce territoire là-bas. Il s’agissait d’une famille Tutsi respectable ! “.

Depuis lundi, à Bujumbura, au Royal Palace Hôtel,  sous les auspices de la Présidence du Burundi, en présence de la société civile, des politiques et des religieux,  s’est ouvert un débat sur la – Commission Nationale Terres et autres Biens CNTB -…  Il suscite la question des biens spoliés aux victimes Bahutu Barundi pendant le génocide régicide du Burundi commis sous la Dictature des Bahima Burundais (Micombero, Bagaza, Buyoya).

M. Pierre Claver Sinzinkayo, président de la délégation provinciale de la CNTB en Mairie de Bujumbura, explique que les documents qu’exhibent les occupants secondaires (majoritairement des familles Tutsi-hima), on constate souvent qu’ils ont été délivrés illégalement pour couvrir des biens obtenus illégalement.
Les vrais propriétaires terriens au Burundi sont les grandes familles Bahutu Barundi assassinés et expropriés  en 1962, en 1964, en 1965, en 1969, et en 1972.  Ceux-ci  étaient les véritables notables sous la monarchie millénaire du Burundi -Ingoma Y’uburundi-.
Dans la société burundaise, le notable ( et  la noblesse ) –le Mulusi- comme on le dit à l’Est de la RDC Congo ou muTutsi (Tutsi) est celui que le Colon (Allemand,et Belge) a baptisé  de manière péjorative le “Hutu” Burundais.
Ce sont ces grandes familles Barundi, qui, sous le Royaume du Burundi avant la colonisation, étaient les véritables Batutsi Barundi.

Selon un observateur anonyme participant au débat actuel sur la CNTB au Burundi, “ce que l’on vit dans ce pays en ce moment c’est le monde à l’envers ! Une situation paradoxale extrêmement ambiguë !   C’est un peu comme si dans quelques années les Banyamulenge -Tutsi-  à l’Est de la RDC Congo on disait qu’ils sont les notables (balusi) de cette Région congolaise …” .  

DAM, NY, AGNEWS, le 25 juin 2013

Facebook Comments