Burundi / Justice : Rutana – le TGI condamne un amant meurtrier à 20 ans de prison

Share Button

justice_imagesUne affaire d’infidélité qui tourne au cauchemar … Le TGI de Rutana condamne l’amant meurtrier à 20 ans de prison

A Rutana ( au Sud-Est du Burundi), ce vendredi 13 mai 2016,  le Tribunal de Grande Instance TGI  de Rutana  siégeant en matière de flagrance
a condamné à une servitude pénale de 20 ans de prison au lieu de la perpétuité  à M.Joas Ntibaminikana pour avoir assassiner le mari de sa maîtresse.

Le TGI de RUTANA ...

Le TGI de RUTANA …

Le ministère public s’était porté parti civile contre M. Joas Ntibaminikana et Mme Scholastique Nyandwi et avait requis la peine à perpétuité aux 2 prévenus en vertu de l’article 211 du code pénal livre II.
A Ngomante, commune Giharo, à Rutana, dans la nuit du mardi 10 au mercredi 11 mai 2016, M. Joas Ntibaminikana avait poignardé M. Ngiri, époux de Mme Scholastique Nyandwi, par légitime défense. M. Ngiri serait venu, pris de jalousie, chez M. Joas Ntibaminikana et, avec un couteau de cuisine, il avait tenté de tuer l’amant de son épouse.  La famille Ngiri-Nyandwi avait 12 enfants …
Concernant Mme Scholastique Nyandwi, l’épouse infidèle,  le siège a demandé au ministère public de fournir les preuves que Mme Scholastique Nyandwi, accusée de complicité de meurtre,  avait effectivement aidé  M. Joas Ntibaminikana à tuer son mari. Le ministère public n’ayant pas de preuves à fournir, le dossier a été mis en délibéré et le verdict est tombé.  M. Joas Ntibaminikana a écopé d’une servitude pénale de 20 ans de prison ferme et  Mme Scholastique Nyandwi a été acquittée.

Au Burundi, au niveau judiciaire, une part importante des homicides sont liées à des problèmes intrafamiliaux mais aussi des problèmes d’infidélité, comme dans le cas de cette affaire.

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 16 mai 2016

Facebook Comments