Burundi – Justice : Report de l’affaire RPA contre Imbonerakure au TGI de Ngozi

Share Button

image.adapt.990.high.burundi_radio_exterior.1406140489064A Ngozi, ce mardi 7 avril 2015, au Tribunal de Grande Instance (TGI) de Ngozi, Mme Yvette Murekasabe, journaliste et directrice de la Rpa Ngozi devait comparaître suite à une plainte d’un jeune Imbonerakure ( nom des jeunes militants du CNDD-FDD).

L’affaire a été reportée pour ce jeudi 9 avril 2015 à cause de l’absence de l’avocat de Mme Yvette Murekasabe qui était empêché.
En cause dans cette affaire, la RPA a diffusé une information alarmante faisant état d’une réunion que ce jeune homme aurait tenu avec d’autres jeunes militants du CNDD-FDD Imbonerakure pour voir les voies et moyens de massacrer les Tutsi dès l’annonce de la candidature du très populaire président africain du Burundi S.E. Pierre Nkurunziza [ http://www.rpa.bi/index.php/component/k2/item/944-appel-au-genocide-a-ngozi ].
Bref, le RPA a accusé ce jeune homme et les imbonerakure de préparer un génocide contre les Tutsi. Ce qui est une aberration car parmi les jeunes militants du CNDD-FDD Imbonerakure  on trouve des Barundi Tutsi et Hutu. Et même, des Burundais Hima et  Twa !

Dans les provinces burundaises frontalières au Rwanda, le très populaire Président Burundais, S.E. Nkurunziza Pierre s’est fait très aimé ces dernières années, au travers des Travaux de Développement Communautaire TDC,  par les populations Hima burundaises. Beaucoup pourraient donner leur vote à ce dernier et à son parti aux élections.
A l’approche des élections du mois de mai 2015, la radio privée RPA, appartenant au parti anarchiste violent du MSD de M. Alexis Sinduhije, joue sur la fibre ethnique en répandant des rumeurs  dangereuses et  la peur au sein de la population burundaise.
Ces rumeurs radio, haut parleur du discours politique racoleur des partis comme le MSD (ou l’UPRONA ) qui se partagent le même électorat parmi les Hima burundais,  sont la cause principale de la fuite ces derniers jours de plus de 300 réfugiés burundais vers le Rwanda voisin. Ce type d’utilisation des média est interdit par la loi au Burundi.

DAM, NY, AGNEWS, le mardi 7 avril 2015

Facebook Comments