Burundi/ Justice : Comparution de 4 des 5 assassins du Général NSHIMIRIMANA

Share Button
Marche en mémoire de Feu  Gén. Adolphe Nshimirimana  ( Photo: Roland Rugero )

Marche en mémoire de Feu Gén. Adolphe Nshimirimana ( Photo: Roland Rugero )

A Bujumbura, ce samedi 15 août 2015, 4 parmi les 5 assassins arrêtés, impliqués dans le meurtre de Feu le Lieutenant  Général Adolphe NSHIMIRIMANA,  ont comparu au Parquet Général de la République.
M. Valentin BAGORIKUNDA, procureur général de la République, a procédé à l’exposition de quelques éléments de preuves incriminant les auteurs du crime. Par exemples, les effets militaires saisis ; 4 paires de chaussures militaires; 9 uniformes appartenant à la police de la garde présidentielle; et 1 brancard militaire.
Le Lieutenant Général Feu  Adolphe NSHIMIRIMANA a été victime d’un attentat à la  roquette  le dimanche 2 août 2015 à Kamenge, quartier de Bujumbura.  Pendant sa période électorale, le Burundi a subit une – Révolution de Couleur – ou une tentative de changement de régime organisée  par les USA, la France et la Belgique.  Un coup  d’état a raté le mercredi 13 mai 2015. Depuis quelques semaines, ces pays agresseurs ont lancé – le scénario syrien –  pour le Burundi. C’est à dire tenter d’organiser une Rébellion à partir du Rwanda, et organiser des assassinats ciblés de membres de l’Etat du Burundi afin de faire peur et de semer le KO. Cela, comme en Syrie, va provoquer un flux de réfugiés importants …
DAM, NY, AGNEWS, le dimanche 16 août 2015

Facebook Comments