Burundi – Justice : 2ème audition de M Bob RUGURIKA de la RPA

Share Button
M. Bob Rugurika, Directeur de la Radio Publique Africaine (RPA) avec 2 compagnes sur la plage de Bujumbura ( Photo : nyabusorongo.org )

M. Bob Rugurika, Directeur de la Radio Publique Africaine (RPA) avec 2 compagnes sur la plage de Bujumbura ( Photo : nyabusorongo.org )

A Muramvya, ce vendredi 30 janvier 2015,   M. Emmanuel NKURIKIYE, Substitut du Procureur de la République en Mairie de Bujumbura, a auditionné M. Bob RUGURIKA, directeur  de la très contestée  Radio Publique Africaine RPA, qui est une radio  privée anarchiste violente locale, fer de lance du parti politique anarchiste violent – le MSD –  de l’ancien journaliste M. Alexis Sinduhije, actuellement sous mandat d’arrêt internationale lancé par la Justice Burundaise depuis mars 2014 [  Burundi: Le MSD et la RPA font peur aux Barundi –  http://burundi-agnews.org/sports-and-games/?p=14821 ].  
Pour rappel,  M. Bob RUGURIKA est poursuivi pour  3 infractions dont le  manquement à la solidarité publique, complicité d’assassinat et violation du secret de l’instruction, dans l’affaire des 3 sœurs italiennes assassinés en septembre 2014 par un déséquilibré du nom de M. Christian Claude Butoyi qui a avoué le crime.
M. RUGURIKA était accompagné par  ses 4 avocats.  Selon un juriste burundais (https://www.facebook.com/kabuto.daniel), Me Fabien Segatwa, un des avocats de M. Rugurika, a reconnu vendredi la pertinence des questions posées par le magistrat instructeur.    M. Bob RUGURIKA s’est contenté de dire qu’il ne pouvait pas indiquer l’endroit où se cachait l’homme qui avait aussi avoué avoir assassiné les religieuses de Kamenge en direct de sa  radio RPA. M. Rugurika Bob  aurait dit qu’il ignorait où cette personne se trouvait pour l’avoir rencontrée qu’ une seule fois.  Selon ce juriste burundais, cette réponse  confirmerait  le manque de sérieux des investigations de la RPA … Bref, M. RUGURIKA  se refuse toujours de coopérer avec la Justice burundaise.  Ainsi,  Me Segatwa jouerai une autre carte avec son client : laisser courir les délais de la détention préventive et dès la semaine prochaine, réclamer la liberté pour que le prévenu comparaisse libre.
M. Bob Rugurika est incarcéré depuis mardi 20 Janvier 2015 à la demande du substitut M. Emmanuel Nkurikiye…
DAM, NY, AGNEWS, le dimanche 1 février 2015

Facebook Comments