Le dialogue interactif sur le Burundi se tient à genève, 32è session du conseil des droits de l'homme ( Photo : Willy Nyamitwe - 28 juin 2016 )

Burundi / HCDH : Zeid Ra’ad Al Hussein – 650 cas de tortures , CNIDH – 4 cas avérés en 2015

Share Button
Le dialogue interactif sur le Burundi se tient à genève, 32è session du conseil des droits de l'homme ( Photo : Willy Nyamitwe - 28 juin 2016 )

Le dialogue interactif sur le Burundi se tient à genève, 32è session du conseil des droits de l’homme ( Photo : Willy Nyamitwe – 28 juin 2016 )

A Genève, mercredi 29 juin 2016, M.  Zeid Ra’ad Al Hussein, Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme ( www.ohchr.org ), a rendu un rapport biaisé sur le Burundi, selon la délégation burundaise sur place,  concernant la période d’Avril 2015 à Avril 2016.

Le dialogue interactif sur le Burundi se tient à genève, 32è session du conseil des droits de l'homme ( Photo : Willy Nyamitwe - 29 juin 2016 )

Le dialogue interactif sur le Burundi se tient à genève, 32è session du conseil des droits de l’homme ( Photo : Willy Nyamitwe – 29 juin 2016 )

Voici la réponse du gouvernement du Burundi à M.  Zeid Ra’ad Al Hussein, c’est à dire la Déclaration du Gouvernement du Burundi à la 32ème Session du Conseil des droits de l’homme à Genève au Dialogue interactif sur le Burundi http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2016/07/declaration_du_Burundi_geneve_29062016_droit_de_lHomme.pdf

Tout d’abord, le Burundi, pendant cette période, a subi une Révolution de Couleur ou une Tentative de Changement de régime [1], organisée par les USA, la France, la Belgique, et le Rwanda, appuyés par le réseau civil-politique et militaire de l’ancien dictateur Hima burundais Pierre BUYOYA ( opposé à un 3ème mandat du très populaire Président africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre ).  Il s’agissait pour les pays agresseurs d’empêcher le Burundi d’organiser ses 3èmes élections démocratiques consécutives depuis 2005, lui garantissant plus de 15 ans de stabilité institutionnelle. Aujourd’hui, le Burundi est un des pays africains garantissant une sécurité ( une grande confiance ) pour les investisseurs.

Pas une seule ligne dans ce rapport du  Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH)  concernant cette agression de ces pays occidentaux. De plus, au lieu d’aller chercher les chiffres officiels concernant la situation des Droits de l’Homme au Burundi ( Par exemples, exécutions extrajudiciaires ou cas de torture), notamment au côte de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme au Burundi CNIDH ( http://cnidh.bi/ ) ou encore aux Ministères burundais de la Justice, de l’Intérieur , et de la Sécurité publique, le Haut-Commissariat aux droits de l’homme à l’ONU a été puiser ces chiffres aux côtés d’organisations ( Iteka partenaire de FIDH , APRODH, FOCODE, FORSC,ACAT, etc.  ) ou d’activistes de réseau sociaux  ayant participé au complot de renversement du régime démocratique burundais en 2015.

bdi_burundi_1_an_2016
Soyons concret et comparons les chiffres avancés :

– Le Haut-Commissariat aux droits de l’homme à l’ONU met en avant “ 348 exécutions extrajudiciaires et quelque 650 cas de torture ont été enregistrés entre avril 2015 et avril 2016 au Burundi, commis en majorité par des membres de la police et des services de renseignement”.

– L’Etat du Burundi parle, entre avril 2015 et avril 2016 ( Révolution de Couleur ), de :  374 tués et 368 blessés parmi les civils ; 77  tués  et 367 blessés parmi les policiers ; 487 arrestations avec procédure judiciaire ; 59 policiers emprisonnés pour fautes graves ; 38 policiers révoqués ; et 12 policiers devenus handicapés à vie. L’Etat a saisi chez les insurgés – manifestants : 946 fusils ; 941 grenades ; plus de 50 000 munitions ; et 165 bombes.
– La CNIDH au Burundi en 2015 :  747 plaintes enregistrés dans son Rapport 2015 des Droits de l’Homme CNIDH [ http://burundi-agnews.org/institutions/burundi-747-plaintes-enregistres-rapport-2015-des-droits-de-lhomme-cnidh/  –  http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2016/04/CNIDH_Rapport_annuel_2015.pdf ] dont 27 cas d’allégations de torture et seulement 4 cas de tortures avérés en 2015 [ http://burundi-agnews.org/justice/burundi-de-8-cas-de-tortures-averes-en-2013-contre-4-cas-en-2015-cnidh/ ]  ;

En conclusion :

La délégation Burundaise à la 32ème Session des Droits de l'homme à Genève ( Photo : Willy Nyamitwe 27/06/2016 )

La délégation Burundaise à la 32ème Session des Droits de l’homme à Genève ( Photo : Willy Nyamitwe 27/06/2016 )

Haut-Commissariat aux droits de l’homme à l’ONU avance 650 cas de torture et  la CNIDH en voit que 4 avérés.  Qui croire ?

– Concernant les exécutions extrajudiciaires,  aucun instrument juridique du Burundi ne reconnaît l’expression « exécution extrajudiciaire ». Mais,comme l’exécution extrajudiciaire est un crime ( un Homicide ) organisé par un état contre un ou plusieurs de ses citoyens. Prenons le cas des Homicides au Burundi pour cette période ( avril 2015 – avril 2016 ) en regard à la Révolution de Couleur  :

Haut-Commissariat aux droits de l’homme à l’ONU avance   348 exécutions extrajudiciaires, soit  348 homicides et l’Etat avance le chiffre de 451 homicides ( 374 civils et 77 policiers ).  La différence entre ces 2 chiffres avancés est que l’Etat peut confirmer l’identité de victimes ( noms et lieux de résidence ) avec un rapport de police révélant la cause de leur mort. L’état du Burundi n’a pas reçu l’identité des victimes avancées par  le Haut-Commissariat aux droits de l’homme à l’ONU. Les 348 exécutions extrajudiciaires / Homicides  peuvent avoir été inventés   Qui croire ?

Au Burundi, M. Zeid Ra’ad Al Hussein n’est plus crédible… C’ est un homme qui a déjà montré qu’il n’était pas neutre et qu’il se rangeait automatiquement du côtés des plus forts à l’ONU ( notamment la France, USA, UK etc. ). Par exemple, sur le dossier des plaintes de viols des soldats français en Centrafrique où  M. Anders Kompass, haut fonctionnaire suédois au HCDH vient de démissionner en ce mois de juin 2016, dégoutté de la partialité de  M. Zeid Ra’ad Al Hussein envers la France [ http://www.lemonde.fr/international/article/2016/06/07/onu-le-lanceur-d-alerte-anders-kompass-demissionne_4941643_3210.html    ou  http://burundi-agnews.org/onu/burundi-la-mafia-onusienne-zeid-raad-al-hussein-attrape-les-mains-dans-le-sac/ ]. M. Anders Kompass :  « impossible pour moi de continuer à travailler ici » [2]. Alors quelle crédibilité les Barundi peuvent avoir vis à vis de cette institution HCDH ?

[1]  Burundi: 2015 – Révolution de Couleur et 3èmes Élections successives depuis 2005 June 13, 2016  – http://burundi-agnews.org/bilan/burundi-2015-revolution-de-couleur-et-3emes-elections-successives-depuis-2005/  ou  Burundi : 2015 – La justice face à la Révolution colorée made in USA June 25, 2016  – http://burundi-agnews.org/bilan/burundi-2015-la-justice-face-a-la-revolution-coloree-made-in-usa/   ou  Burundi : 2015 – Sécurité , Guerre médiatique et son BURUNDI VIRTUEL en crise July 3, 2016  – http://burundi-agnews.org/bilan/burundi-2015-securite-la-guerre-mediatique-et-son-burundi-virtuel-en-crise/
[2] http://www.lemonde.fr/international/article/2016/06/07/onu-le-lanceur-d-alerte-anders-kompass-demissionne_4941643_3210.html

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 4 juin 2016

Facebook Comments