Burundi – Droit de l’Homme : La CNIDH veille sur le droit des mineurs incarcérés

Share Button
M. Jean Baptiste BARIBONEKEZA, président de la CNIDH, Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme du Burundi ( Photo: RTNB )

M. Jean Baptiste BARIBONEKEZA, président de la CNIDH, Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme du Burundi ( Photo: RTNB )

A Bujumbura, ce lundi 7 septembre 2015, M. Jean Baptiste BARIBONEKEZA, président de la CNIDH, Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme [ http://cnidh.bi/ ], a rappelé que son organisation veillait à ce que l’Etat du Burundi respecte au quotidien les droits de l’Homme, notamment le droit des mineurs incarcérés.
Pour la plupart des nombreuses arrestations, par la Police Nationale du Burundi (PNB),  de mineurs burundais  qui, ces derniers mois,  ont participé ou participent encore à certains actes de violences armées à Bujumbura ( lanceurs de grenades, meurtres avec armes à feu etc. ), la CNIDH a toujours plaidé que ces mineurs condamnés et incarcérés soient transférés dans des centres de rééducation et non dans des prisons classiques mélangés avec des adultes. L’État du Burundi dans la majorité des cas abonde  dans ce sens …
Le Burundi,depuis 2005, n’est plus une dictature militaire mais bien un Etat de droit démocratique, qui respecte malgré tout les Droits de l’Homme.
DAM, NY, AGNEWS, le lundi 7 septembre 2015

Facebook Comments