Photo: croix rouge du Burundi

Burundi : Diminution de la Population Carcérale – 9844 en 2011 à 8880 en juillet 2016

Share Button
Photo: croix rouge du Burundi

Photo: croix rouge du Burundi

A Bujumbura, mardi 19 juillet 2016, M. Déo Suzuguye, président de la commission ad hoc chargée de faire l’identification des détenus au Burundi, a rendu son rapport sur la situation des prisonniers dans les établissements pénitentiaires du pays.

La population pénitentiaire burundaise s’élève à 8 880 individus ( plus 54 bébés qui vivent avec leurs mamans soit  8934 ) sur une capacité d’accueil des prisons burundaises de 4194 individus.
A titre de comparaison, au Rwanda voisin et en Belgique qui sont des pays de la même superficie que le Burundi.  Au Rwanda, la population carcérale s’élevait à 62000 en 2011 et en Belgique, depuis 2006 à 2014, la population carcérale s’élevait entre 9573 à 11769 [ http://statbel.fgov.be/fr/statistiques/chiffres/population/autres/detenu/ ]. En Belgique la tendance va en croissant.
Au Burundi, la tendance de la population carcérale va en décroissant. On est passé de 9844 individus en 2011 à 8880 en 2016.

Prison du Burundi ( photo: http://www.asf.be )

Prison du Burundi ( photo: http://www.asf.be )

De manière précise :
– Les condamnés sont 4 001 individus ( 3 798 hommes et 203 femmes ); – les prévenus sont 4 879 individus ( 4 679 hommes et 200 femmes) ;  – et les mineurs incarcérés ( qui font parti des condamnés et des prévenus ) aux 2 centres de rééducation pour mineurs du pays ( Rumonge et Ruyigi) sont 148.

Au Burundi, cette commission a été mise en place par Mme Aimée Laurentine Kanyana, ministre burundaise de la Justice et Garde des sceaux le mercredi 27 avril 2016 en vue de permettre d’avoir une vision claire sur la situation carcérale dans le pays. Ce rapport montre qu’il faut augmenter la capacité d’accueil dans les prisons burundaises et poursuivre la politique de diminution des prisonniers au Burundi.
Aujourd’hui, pour toutes les personnes détenues dans les établissements pénitentiaires burundaises, depuis leur arrestation, en passant par les différentes étapes de leur procédure judiciaire, jusqu’au jour de leur sortie de la prison, leurs situations sont renseignées par une simple consultation des pièces de leur dossier pénitentiaire.

DAM, NY,AGNEWS, le samedi 23 juillet 2016

Facebook Comments