Burundi: Comparution de 2 journalistes au TGI de Bubanza pour propagation de rumeurs

Share Button

bdi_radio_rpa_boneshaA Bubanza, ce jeudi 5 juin 2014,  au Tribunal de Grande Instance (TGI) de Bubanza, comparaissaient  2 journalistes M. Eloge Niyonzima (Radio RPA ) et  M. Alexis Nkenshimana (BONESHA) pour imputation dommageable et de dénonciation calomnieuse.
Ces journalistes, correspondants de la RPA et Bonesha FM à Bubanza, auraient diffusé de fausses informations ( des rumeurs ) le 16 avril 2014 affirmant que le parti CNDD-FDD stockait des armes à feu dans sa permanence et que cette formation politique  aurait tenu une réunion pour distribuer des armes à feu dans un Guest house derrière l’agence d’Interbank de Bubanza.
Le parti CNDD-FDD avait de suite porté plainte auprès du  parquet de la République de Bubanza, dénonçant ces dires et exigeant que les 2 journalistes apportent les preuves de leurs affirmations graves sur le champ. Ce que les 2 journalistes n’ont pas pu faire jusqu’aujourd’hui…
Ces derniers mois, peut-être liées aux élections de l’année prochaine en 2015, suite à de nombreuses dérives de journalistes, le Conseil National de la Communication (CNC) du Burundi  a sorti, vendredi 30 mai 2014, un communiqué, appellant tous les journalistes burundais  à  apprendre à respecter  le code de déontologie de la presse burundaise et le contenu de la loi sur la presse du 4 juin 2013 dont l’article 17  revèlant que « le journaliste est tenu à ne diffuser que des informations équilibrées et dont les sources sont rigoureusement vérifiées ». Aujourd’hui, ces fausses informations diffusaient par la presse mettent à mal la paix et la sécurité dans tout le pays. L’Etat du Burundi souhaiterait voir ces comportements s’arrêter…
DAM, NY, AGNEWS, le 5 juin 2014

Facebook Comments