photo : indundi

Burundi / CNTB : 5 maisons d’un rapatrié des années 70 incendiées à Rutana

Share Button
photo : indundi

photo : indundi

A Rutana, commune Bukemba, colline Bugiga, samedi 15 octobre 2016, le chef de colline a confirmé,  lors d’une réunion de pacification tenue par le gouverneur de la province,  que la Commission Nationale des Terres et autres Biens (CNTB) avait réhabilité de ses 5 maisons un rapatrié des années 70 ( le fameux génocide-régicide contre les Barundi commis par le régime dictatorial Hima de Michel Micombero : http://burundi-agnews.org/genocide.htm ) , mais qu’une solidarité négative dans sa colline avait fait que ses biens récupérés avaient été de suite incendiés, par des voisins fâchés. Certains, plus méchants,  ont même lapidé le rapatrié…
Parmi ces voisins fâchés, certains ont  été arrêtés par la Police Nationale du Burundi PNB  et conduit au cachot en attendant leur jugement. Tandis que d’autres ont fui le pays ou vivent en cachette.   Le procureur de la République à Rutana en a profité pour rappeler la loi aux habitants de la colline Bugiga. C’est à dire lorsque quelqu’un commet un acte répressif par la loi, il est puni personnellement et individuellement. Le gouverneur a demandé aux personnes qui se sont abandonnés à ces mauvais comportements d’avoir le courage de demander pardon pour les fautes commises. Pour consoler temporairement le rapatrié lésé, le gouverneur lui a remis une aide composée de haricot, maïs et manioc sec, de couvertures et de savons…

Au Burundi, les décisions de la CNTB suscitent toujours beaucoup  d’émotions qui, en règle général, finissent toujours par s’apaiser.

DAM, NY,AGNEWS, le mercredi 19 octobre 2016

Facebook Comments