Burundi: Arrestation d’un anarchiste violent du MSD alors en cavale

Share Button
Roger Muhizi sur son lit d’hôpital quelques heures avant son arrestation ( Photo : Iwacu-burundi.org )

M.Roger Muhizi sur son lit d’hôpital quelques heures avant son arrestation ( Photo : Iwacu-burundi.org )

A Bujumbura,ce vendredi 30 mai 2014,la  porte-parole de la Cour Suprême,  Mme Agnès BANGIRICENGE, a annoncé que M. MUHIZI Roger ( militant anarchiste violent du parti MSD )  soigné pour un mal de bras,  depuis quelques jours  à l’Hôpital Clinique Prince Louis Rwagasore, est sorti de l’hôpital sur  ordre de ses médecins traitant Dr Benoît Ndabashika et Dr Isaac Minani. Selon les médecins, M. MUHIZI Roger  se porte mieux et donc peut sortir.
A sa sortie, M. MUHIZI Roger, entouré de ses avocats Me Jean-Kennedy Nshimirimana, Me Fleury Muhimpundu, Me Amédé Nzobarinda, et d’un officiel de la Commission  Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH),   a été conduit  à la prison de MPIMBA  par la police judiciaire muni d’un mandat d’amener de M. Elie Niyongabo, procureur près la Cour d’Appel de Bujumbura.

Des policiers du Burundi pris en otage par des miliciens anarchistes du MSD d'Alexis Sinduhije (Image: Telerenaissance.bi )

Des policiers du Burundi pris en otage par des miliciens anarchistes du MSD d’Alexis Sinduhije (Image: Telerenaissance.bi )

M. MUHIZI Roger (32 ans) était, en cavale ,recherché par la Justice burundaise avec 7 autres personnes pour avoir occasionné des lésions corporelles volontaires graves à l’endroit de policiers burundais; et pour outrages, violences dont participation à un mouvement insurrectionnel.

Pour rappel, après le 8 mars 2014,  où le MSD avait organisé une manifestation sans autorisation légale très violente,  81 militants anarchistes violents du MSD avaient été arrêtés dont  22 avaient écopé de la peine de servitude pénale à perpétuité. Car ces derniers avaient fait prisonnier et séquestré 2 policiers burundais pendant des heures entières. Suite à cette action violente, le parti MSD a été suspendu d’activités pendant 4 mois. Le président de cette formation politique, M. Alexis Sinduhije, en fuite, s’est vu signifié un mandat international.  En Europe, actuellement, il est recherché activement par la Justice du Burundi.
DAM,NY,AGNEWS, le 31 mai 2014

Facebook Comments