Burundi : 7 dossiers judiciaires clôturés chaque mois par magistrat

Share Button
. Pascal BARANDAGIYE, ministre burundais de la Justice et Garde des Sceaux

M. Pascal BARANDAGIYE, ministre burundais de la Justice et Garde des Sceaux

[ Nahimana P.,Bruxelles, Burundi-forum.org, le dimanche 9 novembre 2014 ] A Bujumbura, ce vendredi 07 novembre 2014, M. Pascal BARANDAGIYE, ministre burundais de la Justice et Garde des Sceaux , a rendu public un bilan satisfaisant de son ministère reprenant les réalisations du 3e trimestre de cette année 2014.
Les magistrats du Burundi ont adopté ces 3 derniers mois un rythme de travail avec un taux de 7 dossiers clôturés chaque mois contre 6 le trimestre précédent. Il s’agit de l’exécution des jugements rendus par tous les Tribunaux de Grande Instance TGI de tout le pays.
De 1966 à 2005, le pays a vécu sous une des dictatures militaires qui aura été parmi les plus féroces dans le monde. Seulement depuis 2005, le Burundi est devenu une démocratie dont un Etat de droit avec une Constitution, celle de mars 2005 (*). C’est dans ce cadre qu’au Burundi, ces dernières années, l’état a entrepris sa modernisation de tout son système judiciaire.

(*) A l’exception de la période de juin 1993 à octobre 1993 sous la Présidence de Feu NDADAYE Melchior, 1er Président démocratiquement élu, régis par la Constitution de 1992 supprimée en 1996 lors du Coup d’Etat du Major Pierre Buyoya.

 

Facebook Comments