Burundi: L'ex- Général putchiste Cyrille Ndayirukiye avoue le coup d'Etat ...

Burundi: 21 condamnations et 7 acquittements – Coup d’Etat manqué du 12/05/2015

Share Button
Photo: lemonde.fr

Photo: lemonde.fr

A Gitega, ce vendredi 15 janvier 2016, la Cour Suprême du Burundi a prononcé la sentence  concernant les 28 putschistes burundais qui , le mercredi 13 mai 2015, s’étaient illustrés par l’organisation d’un Coup d’Etat militaire raté.

En détail, le verdict est celui-ci :
– 4 généraux dont M. Cyrille Ndayirukiye, ancien ministre de la Défense ( putschiste récidiviste, proche de l’ancien dictateur Pierre BUYOYA, impliqué dans le putsch militaire de 1996 ), M. Herménégilde Nimenya, M. Zénon Ndabaneze et M. Juvénal Niyungeko sont condamnés à la prison à vie ( perpétuité );
– 9 autres écopent de 30 ans de prison ferme;
– 8 accusés devront purger 5 ans de prison;
– 7 sont acquittés dont le Général M. Prime Ngowenubusa et le Colonel à la retraite M. Jean-Bosco Daradangwe – un putschiste récidiviste, proche de l’ancien dictateur Pierre BUYOYA, impliqué dans le putsch militaire qui a renversé les institutions démocratiques en octobre 1993 et tué Feu le président Melchior Ndadaye.

Le Burundi a connu le mercredi 13 mai 2015, un coup d’Etat militaire manqué, organisé par le réseau ( politique / civil / militaire ) de l’ancien dictateur hima burundais Pierre Buyoya. Depuis le mois d’avril 2015, le Burundi connait une Révolution de Couleur ( ou une tentative de changement du régime démocratique en place au Burundi ), organisée par les USA, la France,et la Belgique, aidés par le Rwanda.

DAM, NY, AGNEWS, le samedi 16 janvier 2016

Facebook Comments