M. Léandre Barampahije, sécretaire général et porte-parole du Parquet général près la Cour anti-corruption (Photo iwacu-burundi.org)

Burundi : 2 juges et 1 avocat corrompus comparaissent à la Cour Anti-Corruption

Share Button
M. Léandre Barampahije, sécretaire général et porte-parole du Parquet général près la Cour anti-corruption (Photo iwacu-burundi.org)

M. Léandre Barampahije, sécretaire général et porte-parole du Parquet général près la Cour anti-corruption (Photo iwacu-burundi.org)

A Bujumbura, ce mercredi 19 octobre 2016,  la Cour Anti-Corruption du Burundi a reçu en comparution  2 juges et 1 avocat accusés d’avoir été arrêté en corruption active en cas de flagrance ( Dossier RPA C 1724 pour corruption active en cas de flagrance ).

Le ministère public accuse  les juges KAYONDE David ( Juge au Tribunal de Grande Instance TGI  de Kayanza ) et NTAWUHORAHIRIWE Protais, ainsi que  Me Alexis NKURUNZIZA ( Avocat à Bujumbura ), d’avoir été surpris en flagrant délit, entrain d’empocher de l’argent en plein exercice de leurs fonctions.
Pour donner le temps aux avocats de la défense de prendre connaissance du dossier concernant le motif de l’arrestation de leurs clients, le procès a été suspendu et s’est poursuivi jeudi 20 octobre 2016 à 13h30 …   Pendant ce temps, les 3 accusés dorment  à la prison centrale de Mpimba à Bujumbura.

Au Burundi, en 2006,  la  Cour Anti-Corruption et la Brigade Anti-Corruption ont été créés en 2006 afin de mieux lutter contre la corruption dans le pays.

DAM, NY,AGNEWS, le vendredi 21 octobre 2016

Facebook Comments