M. Pierre Claver Kazihise, représentant légal de l’ACOPA - Association pour la consolidation de la paix au Burundi - ( Photo : ppbdi.com 2017 )

Burundi : ACOPA sensibilise sur la Commission Vérité-Réconciliation, CVR

Share Button
M. Pierre Claver Kazihise, représentant légal de l’ACOPA - Association pour la consolidation de la paix au Burundi - ( Photo : ppbdi.com   2017 )

M. Pierre Claver Kazihise, représentant légal de l’ACOPA – Association pour la consolidation de la paix au Burundi – ( Photo : ppbdi.com 2017 )

A Bujumbura, commune de Ntahangwa, samedi 31 Décembre 2016, M. Pierre Claver Kazihise, représentant légal de l’ACOPA – Association pour la consolidation de la paix au Burundi -, a organisé une réunion de sensibilisation sur le processus vérité-Réconciliation à l’intention de ses membres de la zone urbaine Kinama.

M. Pierre Claver Kazihise a rappelé que la Commission Vérité-Réconciliation, CVR, est une commission qui a été mise en place pour que la vérité soit connue sur le Burundi, sur les événements qui ont endeuillé le pays pour permettre aux générations actuelles et futures de pouvoir vivre dans la paix.
Selon lui : « Nous devons absolument épauler la CVR, l’aider en sensibilisant les citoyens à participer aux dépositions, à révéler la vérité, à dire ce qui s’est passé chez eux, autour d’eux. Cela va permettre effectivement à ce que cette vérité soit connue et cela permettra à ce que le pays connaisse une paix durable »

Au Burundi, la CVR a pour vocation d’amener la vérité sur l’Histoire du pays entre 1962 à 2006.  Entre 1410 et 1420 [ http://burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm ], les BARUNDI, menés par le MWAMI (Roi) NTARE RUTSHASI, vont mener une GUERRE contre RUHINDA, Mwami des HIMA, qui souhaitaient règner sur le BURUNDI. L’échec fut amère chez les HIMA dans la région des Grands Lacs.
Dans les années 1959 à 1966, les HIMA burundais, avec en tête M. Jean NTIHURWAMA, ont vu une possibilité de tenter à nouveau une conquête du Burundi, avec l’aide de la  Belgique et de la France.
Ils ont mis en marche un plan d’assassinats de tous les membres qui comptaient dans l’ordre de succession à la tête du Royaume du Burundi et de la monarchie millénaire des BARUNDI  -Ingoma y’Uburundi- en général, de sorte qu’en 1966, les Hima Burundais proclamèrent la République. A partir de 1966 à 2005, sous les règnes HIMA des Dictateurs MICOMBERO, BAGAZA, et BUYOYA, les BARUNDI vont vivre le calvaire, avec notamment le fameux Génocide-Régicide de 1972 [ http://burundi-agnews.org/genocide.htm ] et la Guerre civile burundaise de 1993 à 2003 [ http://burundi-agnews.org/guerre_civile_du_burundi_1993_2003.htm ]

DAM,NY,AGNEWS – http://burundi-agnews.org, le mardi 3 janvier 2017

Facebook Comments