Burundi: 5,6 Millions de jeunes exclus par les Accords d’Arusha

Share Button
Le jeune Fidèle Nsengumukiza crée le Buzz ...

Le jeune Fidèle Nsengumukiza crée le Buzz …

Les Accords d’Arusha ont oublié la jeunesse burundaise soit 5,6 Millions de citoyens sur les 8 Millions. Les quota ethniques de ces Accords ont exclu de toutes perspectives d’avenir les 5 040 000 jeunes Bahutu Barundi.

Le site d’investigation burundais, NYABUSORONGO.ORG, avait mené l’année dernière des enquêtes sur les discriminations ethniques existantes au niveau de l’emploi dans le secteur privé au Burundi. Globalement 90% des emplois revenaient aux Batutsi (c’est à dire au Bahima burundais) contre 10 aux Bahutu Barundi.
La jeunesse burundaise – Bahutu Barundi – vient de tirer la sonnette d’alarme concernant le secteur public aussi. Les Accord d’Arusha, avec leurs quota ethniques ( 40% Batutsi et 60% Bahutu ), ont exclus les jeunes ménages Bahutu Barundi définitivement des emplois du secteur public. Les perspectives d’avenir pour ce groupe cible sont extrêmement sombres…

70% des citoyens burundais -les jeunes- ont été tout simplement oubliés par les Accords d’Arusha. Hier, à Bujumbura, à la radio RPA, un jeune burundais, M. Fidèle Nsengumukiza, a dénoncé cette situation et a prévenu que si rien n’était fait pour stopper cette discrimination gratuite qui fait énormément de dégâts dans la société burundaise notamment vis à vis de l’émancipation de la jeunesse burundaise, une révolution d’une grande ampleur pourrait avoir lieu. La jeunesse burundaise propose de supprimer les Accords d’Arusha de la Constitution burundaise pour les prochaines élections de 2015. 

Cette jeunesse reproche aux Accords d’Arusha leurs discriminations ethniques flagrantes et les conséquences qu’elles ont vis à vis de l’emploi par exemple dans  la vie  au quotidien …

😳  Des Chiffres pour comprendre …

  • Le Burundi compte 8 Millions d’Habitants. 
  • Les Bahutu Barundi composent les 90% de la population burundaise soit 7 200 000 citoyens. 
  • Les Bahima burundais (considérés comme “Batutsi” par les Accords D’Arusha), votant majoritairement le parti UPRONA aux élections, représentent 6 à 7 % des habitants du pays soit 560 000 personnes.
  • les jeunes burundais représentent 70% de la population au Burundi soit 5 600 000 individus.
  • Les jeunes Bahutu Barundi correspondent à environ 5 040 000 individus.
  • Les jeunes Batutsi ( Bahima burundais) représentent 392 000 individus.

Les Accords d’Arusha octroient 40% des emplois publics aux Batutsi ( Bahima burundais) contre 60% aux Bahutu Barundi. Pour 100 000 emplois du secteur public au Burundi, 40 000 sont donnés aux Bahima burundais tandis que 60 000 aux Bahutu Barundi.
Cette disproportion est déjà fortement ressentie chez les adultes Bahutu Barundi. M. Fidèle Nsengumukiza insiste pour dire que ce ressenti est encore plus fortement accentuer chez les jeunes Bahutu barundi. Car selon lui, les Accords d’Arusha ont tout simplement oublié la jeunesse burundaise…

Pourtant la Constitution Burundaise en ses articles 12,13 octroie l’égalité en droit à tous les citoyens burundais et réfute l’idée de discrimination ethnique au niveau de l’emploi. Les Accords d’Arusha, avec leurs quota ethniques, l’ont fait. Ainsi, ce pas franchi les rend tout simplement anti constitutionnels. 
Les Bahutu Barundi ont, pendant près de 40 ans, vécu sous un système ou régime d’apartheid (de noir à noir) sous la dictature des Bahima burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya). Cette dictature, l’une des plus féroces du 20 ème siècles, aura fait plus de 4,5 Millions de victimes parmi les Bahutu Barundi.

DAM, NY, AGNEWS, le 16 mai 2013

Facebook Comments