Burundi – dialogue interburundais : Muyinga / Buhinyuza – Punir les auteurs de Coups d’Etat et autres fauteurs de trouble ( Photo : ppbdi 2016 )

Burundi – dialogue interburundais : Muyinga / Buhinyuza – Punir les auteurs de Coups d’Etat et autres fauteurs de trouble

Share Button
Burundi – dialogue interburundais : Muyinga / Buhinyuza – Punir les auteurs de Coups d’Etat et autres fauteurs de trouble ( Photo : ppbdi 2016 )

Burundi – dialogue interburundais : Muyinga / Buhinyuza – Punir les auteurs de Coups d’Etat et autres fauteurs de trouble ( Photo : ppbdi 2016 )

A Muyinga, commune Buhinyuza,  jeudi 23 juin 2016, Msg Justin Nzoyisaba, président de la Commission Nationale du Dialogue Interburundais (CNDI), accompagné du gouverneur de la province de Muyinga et des observateurs envoyés par les Nations unies,  ont été reçus par l’ administrateur communal.


Face à près de 500 citoyens,  Msg Justin Nzoyisaba  a ouvert le dialogue interburundais après avoir fait un bref aperçu des différentes périodes électorales que le pays a connues depuis l’indépendance. Il a précisé que nulle ne devait avoir peur de s’exprimer car il fallait qu’ensemble, les Burundais, nous trouvions une solution pour résoudre la question des crises répétitives autour des élections au Burundi.

Voici, en résumé, ce qu’y est sorti de ce dialogue à Buhinyuza … La population de Buhinyuza  souhaite :
–  Les acteurs politiques d’avoir une certaine considération pour le peuple, ne pas être des obsédés du pouvoir politique, et veiller à l’organisation d’élections libres et transparentes ;
–  L’Etat doit renforcer la formation patriotique ;
–  La révision de la Constitution ou seulement les articles de la Constitution qui créent des conflits ;
–  Faire le travail de révision du contenu de la Constitution et de l’Accord d’Arusha avec les citoyens ;
–  Et la révision du nombre de mandat présidentielle.
–  Une justice libre, prévoyant des sanctions contre ceux qui ne respectent pas les résultats des urnes ( élections démocratiques ) ;
–  De fortes sanctions contre les gens qui sont accusés de tentative de Coup d’Etat et autres fauteurs de troubles ;
–  Les présumés coupables ( de Coup d’Etat et autres fauteurs de troubles ) ne doivent pas être admis au dialogue inter burundais qui se déroule à l’étranger et doivent être traduits en justice ;
–  Le rapatriement de réfugies ;
–  Le bannissement des gens à double nationalités aux postes de responsabilité ;
–  La révision de la clause autorisant les anciens chefs d’Etat à être sénateur à vie ;
– etc.

Au Burundi, après le tour des provinces, des partis politiques et d’autres groupes organisés, le dialogue interburundais s’oriente maintenant vers les 119 communes du pays. Les membres de la CNDI  étaient en mission en province de Muyinga cette semaine et se devaient de parcourir les 4 communes de cette circonscription ( Buhinyuza, Mwakiro, Giteranyi et Butihinda ) entre jeudi 23 juin 2016  et vendredi 24 juin 2016.

DAM, NY, AGNEWS, le lundi 27 juin 2016

Facebook Comments