Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES ( Photo : Pacelli Sindaruhuka 2017 )

Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES

Share Button
Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES ( Photo : Pacelli Sindaruhuka 2017 )

Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES ( Photo : Pacelli Sindaruhuka 2017 )

SOCIETE / HISTOIRE / INSTITUTION – L’association des BAHANZA du Burundi organise une rencontre réflexion sur les CLANS et les ETHNIES.

A Bujumbura, Hotel Best Outlook, ce mercredi 28 juin 2017, Dr. MANIRAMBONA Jean Bosco, coordinateur de la Recherche, à l’Université du Burundi UB, et Historien-Anthropologue, à ses côtés le Professeur De Cliff Steve, Vice Président et Représentant Légal Suppléant de l’association ABAHANZA WORD ASSOCIATION – AWA MPUZABAHANZA,   est l’invité comme conférencier  à une rencontre réflexion sur les thématiques  :

– 1/ L’EDIFICATION D’UNE NATION PROSPERE PAR SES CLANS ;   et  – 2/ ETHNICITE AU BURUNDI, SES ORIGINES ET SES CONSEQUENCES .

 le Professeur De Cliff Steve, Vice Président et Représentant Légal Suppléant de l'association ABAHANZA WORD ASSOCIATION - AWA MPUZABAHANZA ( Photo : SINDARUHUKA Pacelli 2017 )

le Professeur De Cliff Steve, Vice Président et Représentant Légal Suppléant de l’association ABAHANZA WORD ASSOCIATION – AWA MPUZABAHANZA ( Photo : SINDARUHUKA Pacelli 2017 )

Ce réunion est  organisée par l’association ABAHANZA WORD ASSOCIATION – AWA MPUZABAHANZA.


Le Burundi est ancien Royaume millénaire africain, appelé autrefois -INGOMA Y’UBURUNDI- ( le Royaume du Burundi ).
L’Afrique, de manière générale, savait comment mettre en place un ROYAUME ou un EMPIRE ( C’est à dire une REPUBLIQUE ), car cette science DES INSTITUTIONS s’était affermi pendant près de 7.000 ans sur le continent, entre 10.000 et 3.000 avant notre ère.   Les Barundi savaient, depuis 3.000 avant notre ère,  que, pour mettre en place un ETAT avec des INSTITUTIONS stables, il fallait tout simplement faire appel aux chefs des CLANS les plus majoritaires sur un territoire donné et les laisser concevoir ensemble comment leur ETAT allait être régis: l’élaboration d’une alliance ou d’un code ésotérique commun ou d’une Constitution.

Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES ( Photo : SINDARUHUKA Pacelli 2017 )

Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES ( Photo : SINDARUHUKA Pacelli 2017 )

Au Burundi, un des clans majoritaire du pays est celui des BAHANZA.   Par exemple, la dernière dynastie burundaise, appelée DYNASTIE DES BAGANWA, était issue de l’Alliance entre les 3 grands clans BARUNDI : Les BAHANZA, les BAJIJI, et les BASHUBI. Voici un exemple qui permet de comprendre le niveau de complexité des institutions africaines au 15ème siècle de notre ère lorsque, par exemple au Burundi, la DYNASTIE DES BAGANWA s’était mise en place :   Le MWAMI ( le Roi) , pendant la journée, était issu du clan des BAHANZA ( LE MWAMI VISIBLE ), alors que pendant la nuit, il était du clan des BAJIJI ( LE MWAMI INVISIBLE ). Cela permettait en cas d’attaque du BURUNDI, si le MWAMI connu ( le MWAMI VISIBLE ) était mort que le MWAMI INVISIBLE apparaisse pour s’occuper de la continuité du ROYAUME.
Le Burundi comprend plus de 200 clans, dont une majorité sont des sous clans des 3 grands clans ci-haut cités.
A l’époque, il y avait le plein emploi au Burundi, car, les jeunes Barundi, tous clans confondus,  étaient formés puis employés par les corporations qui existaient. Par exemples, les jeunes Barundi, qui souhaitaient devenir ARTISANS, COMMERCANT, PECHEUR, ELEVEUR ou AGRICULTEUR , pouvaient accéder à la corporation HUTU qui était la machine à produire de tout le ROYAUME (la PRODUCTION).  Les jeunes Barundi qui voulaient consacrer leur vie pour le fonctionnement du ROYAUME ou à leur MWAMI (ROI), s’orientaient vers la corporation TUTSI (les FONCTIONNAIRES DE L’ETAT : conseillers du MWAMI au niveau diplomatique, politique, comptabilité, les GUERRIERS, les prêtres, les Scientifiques, etc. ). Cette corporation TUTSI était toutefois interdite, pour des RAISONS DE CONFIANCE OU DE LOYAUTE à certains clans, comme ceux des HIMA ou BAHIMA. Car les clans BAHIMA dans la Région éduquaient leurs enfants à travailler pour leur monarque RUHINDA. Les jeunes BAHIMA ou HIMA vivaient pour une autre ALLIANCE, celle d’INGOMA Y’ARUHINDA et non celui d’INGOMA Y’ABARUNDI.  Chez les BARUNDI, les membres des clans HIMA ne pouvaient pas être TUTSI.  Les jeunes BARUNDI qui rêvaient de s’adonner aux savoirs de la FORET ou de la NATURE incorporaient la corporation TWA.  La majorité des BAGANWA ( les enfants des ROIS ) finissaient par accéder à la corporation TUTSI, notamment comme CONSEILLER ou GUERRIER …

Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES ( Photo : SINDARUHUKA Pacelli 2017 )

Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES ( Photo : SINDARUHUKA Pacelli 2017 )

[ INGOMA Y’ARUHINDAhttps://www.youtube.com/watch?v=HujodqLrLCs  ]

Les TUTSI du Burundi ou BARUNDI étaient majoritairement issus des clans de l’Alliance monarchique, des clans de CONFIANCE : BAHANZA, BAJIJI, et BASHUBI.
En 1929, le Colon Belge, face à la complexité de la société BARUNDI, va décréter comme -ETHNIES – ces 3 corporations BARUNDI ( HUTU, TUTSI, TWA ). Ainsi toutes les familles BARUNDI vont se retrouver morceler dans ces 3 corporations devenus des ETHNIES. Plus, sacrilège encore, les HIMA vont devenir TUTSI. Les HIMA Burundais, à l’Indépendance (1965-1966), aidés par la FRANCE et les libéraux BELGES,  en profiteront pour entériner à jamais INGOMA Y’ABARUNDI ( LE ROYAUME DU BURUNDI ) et instaurer l’ère d’INGOMA Y’ARUHINDA au Burundi ( le Fameux  PLAN HIMA ).
Il faudra attendre 2005 pour que les enfants d’INGOMA Y’ABARUNDI reprennent  leur pays en main, toutefois avec une perte en termes humains de plus de 4.5 Millions de victimes en 40 ans de gouvernance HIMA : le Génocide Régicide du Burundi commis par les HIMA burundais [ http://burundi-agnews.org/genocide.htmhttp://burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm ]

Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES ( Photo : SINDARUHUKA Pacelli 2017 )

Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES ( Photo : SINDARUHUKA Pacelli 2017 )

Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES ( Photo : Bamenyekanye 2017 )

Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES ( Photo : Bamenyekanye 2017 )

 

Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES ( Photo : Bamenyekanye 2017 )

Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES ( Photo : Bamenyekanye 2017 )

 

 

Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES ( Photo : SINDARUHUKA Pacelli 2017 )

Les BAHANZA du Burundi organise une réflexion sur les CLANS et les ETHNIES ( Photo : SINDARUHUKA Pacelli 2017 )

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le mercredi 28 juin 2017

Facebook Comments