Burundi : Plus de promotion musicale burundaise à travers les média ( Photo : RTNB.BI 2018 )

Burundi : Plus de promotion musicale burundaise dans les média

CULTURE – L’Etat veut promouvoir la musique burundaise à travers les média

Burundi : Plus de promotion musicale burundaise à travers les média ( Photo : RTNB.BI 2018 )

Burundi : Plus de promotion musicale burundaise à travers les média ( Photo : RTNB.BI 2018 )

Bujumbura, Samedi 29 juin 2018 – Devant de merveilleux tambourinaires en clôture samedi 30 juin 2018 de la semaine internationale de la musique débuté le jeudi 21 juin 2018 au musée national de Bujumbura, et en présence de M. Simbavimbere Bruno, Président de l’Amical des Musiciens du Burundi, M. Sinzinkayo Léonard, Directeur Général au Ministère burundais de la culture, a envisagé organiser des échanges et une coopération avec les médias pour promouvoir la musique burundaise

Au Burundi, comme partout ailleurs en Afrique, le mouvement et le rythme, présents à travers la Musique, sont des éléments primordiaux du paradigme africain et des Barundi.

Dans la Tradition des Barundi, à travers la cosmogonie des Barundi, INGOMA ( LE TAMBOUR ), INGOMA Y’UBURUNDI, synonyme du ROYAUME, est l’instrument qui a créé IMANA ( LE CHEF DE L’UNIVERS – LE CRÉATEUR DE L’UNIVERS ), et que IMANA, à partir de son SOLEIL DANS UNE ATMOSPHÈRE HUMIDE, a utilisé, notamment SES VIBRATIONS ( Vibrations ou mouvements rythmés produites par le Tambour ), pour créer les PLANETES ( INGOMA ) , qui sont le fruit d’une ALLIANCE ENTRE ( IMIRYANGO ) L’AIR (LE CIEL) ET DE LA MATIÈRE. DANS UNE DE CES PLANÈTES, LE TERRITOIRE ( ESPACE, MATIERE, TERRE, etc ) dit UBURUNDI sera donnée à DATA YA KIRANGA / RYANGOMBE ( le père de KIRANGA / RYANGOMBE ) et L’AIR OU LE CIEL à MAMA YA KIRANGA / RYANGOMBE ( la mère de KIRANGA / RYANGOMBE). De ce TERRITOIRE ELEVE – UBURUNDI -, devenu ITONGO , hérité de SON PERE, KIRANGA / RYANGOMBE fondera UMURYANGO Y’ABARUNDI / INGOMA, en s’alliant avec MUKAKIRANGA / MUKARYANGOMBE, malgré la JALOUSIE de son FRERE ( GAHIMA -> UMUHIMA / ABAHIMA ), causant LE DESORDRE PERMANENT ( la confusion, la perturbation, le déséquilibre, la rébellion, la renaissance, la régénération,  etc. )  dans sa FAMILLE (ABARUNDI). PARMI LES ENFANTS ( ABANA ) DE KIRANGA/RYANGOMBE et MUKAKIRANGA/MUKARYANGOMBE , le JEUNE CHOISI – UMWAMI, le CHEF DES BARUNDI – ( ABAMI Y’ABARUNDI ), préservera INGOMA, c’est à dire à la fois le TAMBOUR SACRE et le ROYAUME (UBURUNDI), à travers sa DESCENDANCE ( cfr. dernière dynastie y’ABARUNDI – ABAGANWA ), en professant l’ORDRE que IMANA, à travers DATA YA KIRANGA/RYANGOMBE, et KIRANGA/RYANGOMBE, a établi. Grâce à l’ aide, des SACHANTS BAPFUMU – ( SAVANTS )  –ABATWA ( SCIENTIFIQUES )– et LES ANCETRES OU LES MORTS, L’ HARMONIE DE L’ORDRE D’IMANA pourra être RETROUVÉE à chaque fois. D’où INGOMA Y’ABARUNDI est un instrument SACRE, l’équilibre des BARUNDI.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Mardi 3 juillet 2018

 

Facebook Comments