Burundi : Le Sénat faché sur des actes au parfum colonial Belge (Photo : ABP 2018 )

Burundi : Le Sénat faché sur des actes au parfum colonial Belge (Photo : ABP 2018 )

SECURITE, GEOPOLITIQUE GRANDS LACS AFRICAINS, PARLEMENT – Le Sénat condamne l’appui du Sénat belge aux personnes poursuivies par la justice burundaise présente lors des ″Journées du Burundi″ des mercredi 28 et jeudi 29 novembre 2018 à Bruxelles.

Burundi : Le Sénat faché sur des actes au parfum colonial Belge (Photo : ABP 2018 )
Burundi : Le Sénat faché sur des actes au parfum colonial Belge (Photo : ABP 2018 )

BUJUMBURA , Lundi 3 décembre 2018 – Dans le cadre de la Politique Etrangère des Barundi,  l’Hon. NDIKURIYO Réverien, Président du Sénat du Burundi , au nom des BARUNDI, a condamné le soutien du Sénat belge aux ″Journées du Burundi″ organisées les 28 et 29 novembre 2018 à Bruxelles (Belgique) par certaines personnes poursuivies par la justice burundaise [ http://burundi-agnews.org/afrique/burundi-la-belgique-francophone-pense-la-suite-avec-les-sindumuja/].

A la manière d’un passé colonial révolu, les mercredi 28 et jeudi 29 novembre 2018 à Bruxelles, le Sénat belge, avec le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) et Parlement Francophone Bruxellois, ont organisé des assises politiques intitulées ″Journées du Burundi″ sur ″la situation au Burundi depuis la crise électorale de 2015 à ce jour″, rassemblant une centaine de Burundais représentant des Organisations de la société civile (OSC) burundaises établies au Burundi ou à l’étranger. Autrefois c’était des EXPO ZOO HUMAIN  avec des Burundais , Congolais et Rwandais  exposés comme des animaux de zoo en cage, auxquelles les visiteurs pouvaient lancer des bananes  …

En 1958, c'est aux pieds de l'Atomium qu'un village congolais est reconstitué pour l'exposition universelle, avec des huttes, des animaux de brousse empaillés et des indigènes. L'"attraction" fut fermée lorsque des voix s’élevèrent: certains visiteurs jetaient des cacahuètes et des bananes ... - Zoo humain à Bruxelles, en 1958 - © Tous droits réservés - http://www.vivreici.be
En 1958, c’est aux pieds de l’Atomium qu’un village congolais est reconstitué pour l’exposition universelle, avec des huttes, des animaux de brousse empaillés et des indigènes. L'”attraction” fut fermée lorsque des voix s’élevèrent: certains visiteurs jetaient des cacahuètes et des bananes … – Zoo humain à Bruxelles, en 1958 – © Tous droits réservés – http://www.vivreici.be

Voici un extrait de la déclaration du sénat du Burundi : ″Après avoir remarqué que le Sénat belge soutient des réunions tenues à Bruxelles en dates du 28 et 29 novembre 2018 par certaines gens qui sont poursuivis par la justice burundaise, nous avons envoyé une note au président du Sénat belge signifiant que le Burundi est un pays indépendant et que ses affaires ne sont plus gérées en Belgique, comme il était d’usage dès le 21 août 1925, quand le roi des belges a promulgué la loi régissant l’administration belge au Burundi. Les conséquences de cette loi handicapent encore le Burundi″.

Au Burundi, des mandats d’arrêts internationaux ont été émis contre ces individualités suite à la COMMISSION D’ENQUETE CHARGEE DE FAIRE LA LUMIERE SUR LE MOUVEMENT INSURRECTIONNEL DECLENCHE LE 26 AVRIL 2015 [ https://www.fidh.org/IMG/pdf/20150909_justice_burundaise_rapport-commission-enquete_insurrection_final.pdf ], relatant la REVOLUTION DE COULEUR DE 2015 AU BURUNDI [ http://burundi-agnews.org/revolution-de-couleur/ ].  Le grand PARADOXE, sur cette question, la Belgique, pays ayant pratiqué LA COLONISATION qui est un CRIME CONTRE L’HUMANITÉ imprescriptible, ne coopère nullement avec la Justice burundaise, car se disant plus soucieuse des DROITS DE L’HOMME que le Burundi.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le Mercredi 5 décembre 2018

Facebook Comments