Burundi : La CVR utilise les supports MEDIA pour enquêter ( Photo : ABP 2018 )

Burundi : La CVR utilise les supports MEDIA pour enquêter

JUSTICE, HISTOIRE – La Commission Vérité et Réconciliation (CVR) du Burundi  utilise les supports MEDIA pour enquêter sur les crimes du GENOCIDE-REGICIDE du Burundi, commis entre 1962 et 2008 par les HIMA burundais et les REGIMES HIMA BURUNDAIS successifs, instrumentalisés par la BELGIQUE et la FRANCE.

Burundi : La CVR utilise les supports MEDIA pour enquêter ( Photo : ABP 2018 )

Burundi : La CVR utilise les supports MEDIA pour enquêter ( Photo : ABP 2018 )

BUJUMBURA, Jeudi 30 août 2018 – En point de presse, à l’issue d’une rencontre organisée en collaboration avec le Centre d’alerte et de prévention des conflits (CENAP), M. NINZIZA Clément Noah, pasteur, membre de la Commission Vérité et Réconciliation (CVR) du Burundi, a informé que des recherches documentaires (Media) vont être mises à disposition, comme supports, pour compléter les enquêtes en cours sur les crimes graves commis au Burundi durant les 46 ans, de 1962 à 2008.

Le Burundi a vécu un GENOCIDE REGICIDE, avec plus de 4,5 Millions de victimes Barundi [ http://burundi-agnews.org/genocide.htm ; http://burundi-agnews.org/ccburundi.htm ; http://burundi-agnews.org/agnews_refugees.htm ], commis par les HIMA burundais et les regimes HIMA burundais successifs ( Micombero, Bagaza, et Buyoya ) qui ont destitué INGOMA Y’UBURUNDI en 1966, après de multiples intrigues menées de connivence avec la Belgique et la France depuis 1959 à 1965 [ http://burundi-agnews.org/securite/burundi-comprendre-qui-sont-les-acteurs-du-conflit-burundais/ ], pour mettre en place une République en leur nom ( Cfr. Le Drapeau du Burundi actuel et ses étoiles ).

Au Burundi, la loi du 15 mai 2014 régissant la CVR lui demande d’enquêter sur les crimes commis pour la période allant du 1er juillet 1962 (date de l’indépendance) au 4 décembre 2008.

Être HIMA dans une Démocratie Communautaire. (Images : AGNEWS Burundi )

Être HIMA dans une Démocratie Communautaire. (Images : AGNEWS Burundi )

HIMA - DESORDRE, chez les BARUNDI

HIMA – DESORDRE, chez les BARUNDI

Dans la Tradition des Barundi, le HIMA est  le symbole du DÉSORDRELe DÉSORDRE est le Frère ou la Soeur,  vit, côtoie, habite, au sein de l’ORDRE. Mais le DÉSORDRE ne peut jamais conduire INGOMA Y’UBURUNDI car  le MWAMI, CHEF DU BURUNDI ou MWAMI Y’ABARUNDI  est un familier à KIRANGA / RYANGOMBE – CHEF DES HUMAINS ou MWAMI Y’ABANTU – , représentant d‘IMANA -DIEU- symbole de l’ORDRE UNIVERSELLE ), sinon un très grand malheur s’abat sur le BURUNDI. La BELGIQUE et la FRANCE ont joué sur CET INTERDIT SOCIAL DES BARUNDI en mettant en place les HIMA burundais au pouvoir au Burundi ( entre 1965-66) afin de semer le DÉSORDRE ( le CHAOS ) au Burundi et causer LE GENOCIDE-REGICIDE.

 

 

 

 

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, Samedi 1 Septembre 2018

Facebook Comments