BURUNDI – HISTOIRE/REGION: Une ethnie, un ensemble, des particularités ?

Share Button

DAM, NY, AGNEWS, le 3 décembre 2008

Entre le 15 et le 20ème siècle, la région est en perpétuel conflit, opposant les divers Royaumes (de cet ensemble regroupé autour d' un jadis "Empire de KITARA" mythique ).
Par rapport au Burundi (Urundi), les royaumes du Bushi (Royaume du Kivu), du Rwanda, du Buha, du Bugesera et du Bushubi sont souvent impliqués dans ces conflits.

 

A cette période, l'économie est majoritairement de nature paysanne , mais avec des métiers spécifiques, tel  des travailleurs du bois, des tailleurs de pierre etc. Mais des "corporations" comme ceux  de devins, sorciers, occasionnant des capacités métaphysiques, sont les plus prisés. Par exemple, lorsque une armée s'en va en guerre , elle doit être pourvue de pouvoirs exceptionnelles…
Tous ces pays partagent avec le Burundi, une langue similaire, et des pratiques d'ordre politique ressemblant.
Le pouvoir religieux (prophètes, devins …) est confondu dans le politique bien entendu. Les régnants (mwami et autres) sont issus de" forces divinatoires".  Si il y a un culte religieux intermédiaire dans cet ensemble, il s'agit du culte de kiranga (ou Ryangombe ).  La société de cette ensemble est religieuse dans ce sens.
Les régnants se marient entre eux. Souvent, ils portent des mêmes noms dynastiques, ou des mêmes sobriquets … La préparation des successions de règnes est imprégnée de mêmes intrigues. Par exemple, le futur régnant se réfugie souvent dans un royaume voisin.  Les mêmes clans vivent dans cette ensemble politique et linguistique.
Les classes politiques de cette ensemble sont issues d'un héritage philosophique provenant certainement de Balenge ( Balengwe ) (300 av. JC, leurs traces se retrouvent dans les régions des actuels ensembles CEEAC, EAC, et SADC ),de Bajiji ( présents en RDC, et au Rwanda mais concentré surtout au Burundi, et en Tanzanie ), et de Bahinda ( se retrouvent  en  RDC, Urundi, Rwanda, Ouganda, Tanzanie, Kenya – épicentre lac Victoria).
Il faut s'imaginer que, peut être,  ces divers philosophies avaient leurs propres prophètes, devins, sorciers, régnants et armées. Là, peut – on parler des cultures politiques distincts? Mais ils croient au même culte religieux …
Ces "politiciens"  sont majoritairement originaires des clans de devins, de prophètes (ou encore de sorciers "sens occidentale du terme"). Ils s'occupent de codifier la société dans son entière. Par exemple, généralement les guerres sont codifiées. Ces divers royaumes ont des codes ésotériques (comparables  aux Constitutions d'aujourd'hui).
Tout ceci conduirait  peut-être à dire, sociologiquement parlant, que dans cette ensemble "homogène" ne vit qu'une même ethnie, peut-être issue de quelques  tribus distingues ( 1,2, 3 … )  parmi lesquels on retrouve de multiples clans …
NB: Pour en savoir plus … (*)

 

Sur le graphique : en noir – aire des Balenge; en bleu – aire des Bahinda; en rouge – aires des Bajiji

 

 

Facebook Comments