Burundi : Augustin Nzojibwami qui a dénoncé les i et les u est décédé

Burundi : Augustin Nzojibwami qui a dénoncé les i et les u est décédé

Share Button
Burundi : Augustin Nzojibwami qui a dénoncé les i et les u est décédé

Burundi : Augustin Nzojibwami qui a dénoncé les i et les u est décédé

A Bujumbura, ce samedi 6 août 2016,  M. Augustin Nzojibwami, président de la formation politique Sangwe Pader,   est décédé  à 20h à l’Hôpital kira de Bujumbura suite  une longue maladie.

Ce  mathématicien burundais de 57 ans, ex – gouverneur de la province Bururi dont il était natif, était  l’un des fondateurs du parti Sahwanya Frodebu de Feu Melchior NDADAYE.

Au Burundi, les Barundi retiendront surtout de Feu Augustin Nzojibwami, son rôle historique, vers les années 80, où il dénonça le système de discrimination ethnique au niveau scolaire avec les i ( TUTSI – HIMA ) et  les u ( HUTU – BARUNDI ), instauré par l’administration de l’ancien dictateur Hima Jean-Baptiste BAGAZA.
Ce système, mis en place par le régime Hima burundais,  avait instauré l’apartheid scolaire empêchant les Barundi d’accéder à certaines études  ( ex.  la  Faculté de Droit,  la Faculté de science économique,  etc).
Jusqu’il y a encore peu, dans certains domaines fonctionnels, il était toujours difficile de trouver des ressources humaines de type -u-  au Burundi. Heureusement, avec la gratuité scolaire de 2006, lancée par S.E. Nkurunziza Pierre, la sociologie au niveau des ressources humaines disponibles au Burundi va radicalement changer pendant cette nouvelle décennie.

DAM, NY,AGNEWS, le mardi 9 août 2016

Facebook Comments