Media : COM.BI Burundi.

Share Button

Normal 0 false 21 false false false FR-BE X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4

agnews_burundi_com_bi.png{jcomments on} DAM, NY, AGNEWS, le 14 juin 2010 – Le Burundi est un pays qui tente de se sortir de plus de 40 ans de dictature militaire sanglante [environ 2,5 millions de victimes directes].

Depuis 2005, les Barundi sont entrés dans un processus démocratique.

Il est intéressant de voir comment est-ce que les multinationales de la communication couvrent le Burundi dans sa phase de démocratisation.

AGNEWS (1) a pris les 10 derniers articles [AFP, REUTERS, PANA, …] depuis samedi 12 juin 2010. AGNEWS les a classés en négatif (0) et en positif (1) par rapport à l'image qu'elles répandent sur le Burundi et  son processus démocratique en cours.

La multinationale française "AFP" de la communication se classe comme – bonne dernière – avec 2 articles positifs contre 7 négatives.

 

"Reuters" est – avant dernière – avec 3 articles positifs contre 7 négatives.

"PANA" présente 8 articles positifs contre 2 négatives.

Les conséquences [AFP] sont que les pays francophones ont une image négative du Burundi d'aujourd’hui. A New-York, Washington, à Amsterdam, à Bonn et Berlin, en Scandinavie en général, les populations trouvent que l'économie burundaise, avec les dirigeants barundi actuels, est déplorable [Reuters].

Par contre en Afrique, le Burundi est perçu un peu plus positivement (PANA) mais cette image se confond avec l'aspect négative répandu par l'AFP/REUTERS.

Selon un membre de l'ISTEBU (Institut des Statistiques Economiques du Burundi), cette image négative répandue sur le Burundi a fait perdre au pays (en terme surtout d'initiatives, et d’investissements) près d' 1 milliard de Dollars US, en 5 ans (cette législature finissante).

(1) – Voir fichier excel : agnews_media_juin_2010e.xls

Facebook Comments