Burundi:L’informatique s’invite à la fonction publique.

Share Button

Annociata SendazirasaMme Annonciata Sendazirasa, la Ministre de la Fonction Publique, comme à son habitude ne chôme pas. On se souvient en 2009, lorsque Madame la Ministre a mis en place la carte magnétique obligatoire à tout fonctionnaire … Aujourd’hui, Mme Sendazirasa vient d’en remettre une couche. Le Ministère publique dispose désormais d’un logiciel informatique destiné à avoir une gestion plus moderne notamment concernant les paiements et la carrière des fonctionnaires. Le stylo, le BIC, et la calculatrice, pour gérer le personnel, ce sont des pratiques du passée. Ce logiciel de “Financial Ressources Planning” va changer les vieilles habitudes.

{jcomments on}Selon Mme Sendazirasa, cet outil informatique est désormais implanté dans son Ministère. Certains fonctionnaires ne passeront plus des mois sans être payés. Mme la Ministre se réjouit de la finalité de ce projet en partenariat avec la Banque Mondiale. Le Burundi s’organise et avance surement. Il s’agit là d’une simplification administrative. Les fonctionnaires ne devront plus faire la file au ministère …
“Comme pour sa carte magnétique, qui a permis avec le recensement de démasquer de nombreux fonctionnaires fictifs, ce logiciel de gestion va mettre à nu tous ceux qui ne payent pas leurs impôts !”, s’exclame un employé de la fonction publique rundi. “Cette dame a toujours un tour dans son sac pour faire rentrer de l’argent dans la caisse de l’Etat”, termine le fonctionnaire un peu déboussolé ! – DAM,NY,AGNEWS, le 2 février 2011.

 

Facebook Comments