Burundi/Justice: Publication de l’enquête de la Commission sur l’attaque de Cibitoke – décembre 2014

Share Button
le Procureur Général de la République, Mr BAGORIKUNDA

le Procureur Général de la République, Mr BAGORIKUNDA

A Bujumbura, il y a quelques semaines en avril 2015,  a été rendu publique le rapport de la Commission d’enquête sur les allégations d’exécution des combattants  capturés lors des combats qui se sont déroulés dans les communes  Murwi et Bukinanyana en province de Cibitoke.
Contrairement à un rapport de Human Right Watch, reposant sur les déclarations -mensongères- de l’APRODH ( ONG burundaise des Droits de l’Homme, financée par des lobbies européens et américains), les combats opposaient strictement les Militaires du Burundi FDN et des rebelles ou combattants venus de la RDC Congo dont jusqu’aujourd’hui on ne connaît pas encore l’identité.
La commission d’enquête n’a été informé d’aucun blessé ou victimes civiles burundaises dans les rangs des IMBONERAKURE ou des autorités administratives, ces derniers accusés sévèrement par HRW notamment. Seul des militaires et des rebelles ont été blessés ou trouvés la mort. Les mensonges de HRW et de l’APRODH tombent à l’eau.
La majorité des rebelles ou combattants morts l’ont été lors des affrontements avec la FDN ( l’armée burundaise) contrairement aux mensonges du rapports de Human Right Watch.
Le bilan est  1 cas d’un militaire capturé par les combattants et exécuté, puis  3 cas d’exécutions, commis par 3 policiers.  Ces crimes  constituent une violation des Droits de l’Homme relatifs aux conflits armées à caractères non international. Les dossiers des 3 policiers accusées sont actuellement jugés au Tribunal de Grande Instance de Cibitoke pour meurtre. Le dossier du militaire capturé tué est  lui ouvert…

Voici le rapport :  http://burundi-agnews.org/wp-content/uploads/2015/05/bdi-enquete-burundi-attaquecibitokedecembre2014.pdf

DAM, NY, AGNEWS, le jeudi 21 mai 2015

Facebook Comments