M. Barandagiye Pascal, ministre burundais de l'Intérieur ( RTNB 2017 )

Burundi : Vers une identification électronique du citoyen

Share Button
M. Barandagiye Pascal, ministre burundais de l'Intérieur ( RTNB 2017 )

M. Barandagiye Pascal, ministre burundais de l’Intérieur ( RTNB 2017 )

SECURITE – L’ETAT du Burundi souhaite mettre en place un système d’identification électronique de ses citoyens.

A Bujumbura, ce lundi 29 mai 2017,  M. Barandagiye  Pascal, Ministre burundais de l’Intérieur, a indiqué à la presse qu’il souhaitait doter le Burundi d’un système électronique moderne de données d’identification des citoyens burundais, en leur octroyant un code unique d’identité, qui servirait à établir les attestations ou les extraits d’acte de naissance, les attestations ou certificats de décès ainsi que les actes de mariage.

La semaine dernière le conseil des ministres a analysé la proposition du Ministre Barandagiye :  Le Projet d’ordonnance ministérielle portant modalités et tarifs des certificats modernes de naissance, de mariage et de décès.

Au Burundi, selon le Ministre Barandagiye :” Cette réforme envisagée s’inscrit fondamentalement dans une vision nationale de lutte contre le terrorisme, la fraude et la falsification des documents d’identification, au premier rang desquels les certificats de naissance, de mariage et de décès“.
Depuis 2015, un QUIPROQUO existe entre le Haut Commissariat aux Réfugiés de l’ONU et l’ETAT du Burundi. Certains fonctionnaires occidentaux du  HCR, dans le cadre d’une GUERRE HUMANITAIRE contre le Burundi [ http://burundi-agnews.org/guerre-humanitaire/ ] menée par la BELGIQUE et la FRANCE, gonflent le chiffre des réfugiés burundais dans les camps afin de permettre à leurs POLITICIENS NATIONAUX d’avoir un argument politique de sanctions vis à vis du Burundi. L’ETAT du Burundi parle de  108.734 réfugiés Burundais en exil en 2017 sur les 265.000 de 2015 [ http://burundi-agnews.org/government/burundi-108-734-refugies-burundais-en-exil-en-2017-sur-les-260-000-de-2015/ et l’ONU HCR  de près de 500.000.
L’identification des citoyens de manière électronique permettra de stopper ce type de comportement malhonnête…

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le mardi 30 mai 2017

Facebook Comments