Burundi : Le nouveau gouvernement du jeudi 19 avril 2018 ( Photo: Ikiriho 2018 )

Burundi : Le nouveau gouvernement du jeudi 19 avril 2018

Burundi : Le nouveau gouvernement du jeudi 19 avril 2018 ( Photo: Ikiriho 2018 )

Burundi : Le nouveau gouvernement du jeudi 19 avril 2018 ( Photo: Ikiriho 2018 )

GOUVERNEMENT , POLITIQUE – Remaniement du Gouvernement du Burundi du jeudi 19 avril 2018

Brève – Bujumbura, ce jeudi 19 avril 2018 – Umwami Y’Uburundi , le Chef d’Etat du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre, le très populaire président africain du Burundi http://burundi-agnews.org/tdc/ et http://burundi-agnews.org/inaugurations/  ], vient de procéder à un remaniement ministériel du Gouvernement du Burundi, suite aux recommandations dictées par les évaluations hebdomadaires et périodiques de l’action gouvernementale par la Présidence et le Parlement du Burundi. Voici le nouveau gouvernement du Burundi :

Ministre de l’intérieur, de la Formation Patriotique et du développement Local: M. Barandagiye Pascal
Ministre de la Sécurité Publique et de la Gestion des catastrophes: CPC Bunyoni Alain Guillaume
Ministre de la Défense Nationale et des Anciens Combattants : M. Emmanuel Ntahomvukiye
Ministre de la Justice, de la Protection civique et Garde des Sceaux: Mme Kanyana Aimée Laurentine
Ministre des Affaires Étrangères: Amb. Ezéchiel Nibigira
Ministre des Finances, du Budget, et de la coopération au Développement Économique: Dr Ndihokubwayo Domitien
Ministre chargé des affaires de l’EAC: Hon Ndahayo Isabelle
Ministre chargé de la Bonne Gouvernance: Mme Kagayo Jeanne d’Arc
Ministre des DH, des affaires Sociales et du Genre: M. Nivyabandi Martin
Ministre de la Décentralisation et de la Reforme Institutionnelle: M. Hitimana J Bosco
Ministre de la Fonction Publique, du Travail et de l’Emploi: M. Mpozeriniga Felix
Ministre de l’Éducation, de la Formation Technique et Professionnelle: Dr Ndirahisha Janvière
Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique: M. Banyankimbona Gaspard
Ministre de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida: Dr Ndikumana Thaddée
Ministre de l’Environnement, de l’Agriculture, et de l’Élevage: Dr Rurema Déo Guide
Ministre de l’Hydraulique, de l’Énergie et des Mines: M. Manirakiza Come
Ministre des Transports, TP, Équipement et Aménagement du Territoire: M. Ntunzwenimana J.Bosco
Ministre du Commerce, de l’Industrie, et du Tourisme: M. Niyokindi Jean Marie
Ministre de la Jeunesse, des Postes, et des Technologies de l’Information: Mme Butoyi Evelyne
Ministre de la Communication et Médias: M. Ndayiragije Serges
Ministre de la Culture et Sports: Mme Niyonkuru Pelate

Au Burundi, les Ministres ont pour vocation de réaliser l’Action du Gouvernement, soit de l’Exécutif.

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Dans la Tradition des Barundi, les Ministres, en tant que RESPONSABLES DES GESTIONNAIRES JUSTES de TOUTES LES POLITIQUES NATIONALES DES BARUNDI , appartiennent à la CORPORATION DES GESTIONNAIRES BARUNDI, appelé TUTSI. On pourrait donc DIRE QUE les MINISTRES BARUNDI SONT  DES TUTSI BARUNDI.
Les Conseils des Ministres TUTSI hebdomadaires avec le MWAMI ou CHEF D’ETAT permettent de faire le suivi de l’ACTION GOUVERNEMENTALE et de donner au MWAMI une idée sur la JUSTESSE des POLITIQUES NATIONALES en cours. L’ACTION GOUVERNEMENTALE est aussi contrôlé par LE PARLEMENT, périodiquement, en vue de vérifier L’HARMONIE des POLITIQUES NATIONALES DES BARUNDI. Cela permet aux PARLEMENTAIRES et au MWAMI de demander aux BAPFUMU/BATWA ( SAVANTS CHERCHEURS / EXPERTS ) UNE RÉGULATION DES POLITIQUES NATIONALES NON JUSTES OU NON HARMONIEUSES.

Les Ministères qui changent de Ministres et/ou de nom : 1/ Le Ministère des Relations extérieurs et de la Coopération internationale qui devient Ministère des Affaires Étrangères ; 2/ Le Ministère la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida ; 3/ Le Ministère des Postes, des Technologies de l’information, de la Communication et des Médias qui est scindé en 2 : a/ Ministre de la Jeunesse, des Postes, et des Technologies de l’Information et b/ Ministre de la Communication et Médias ; 4/ Le Ministère en charge de l’Eau et de l’Environnement qui disparaît est devient : a/ Ministre de l’Environnement, de l’Agriculture, et de l’Élevage et b/ Ministre de l’Hydraulique, de l’Énergie et des Mines; et 5/ Le Ministère du développement communal   qui devient :  a/ Ministre de la Décentralisation et de la Reforme Institutionnelle    et  b / Ministre de l’intérieur, de la Formation Patriotique et du développement Local .     Ainsi le Burundi passe de 22 Ministères à 21 Ministères.

DAM,NY,AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le vendredi 20 avril 2018

Facebook Comments