Burundi : Faire disparaître le phénomène des ENFANTS DE RUES ( Photo : ABP, IKIRIHO 2018 )

Burundi : Faire disparaître le phénomène des ENFANTS DE RUES

SOCIETE CIVILE, SECURITE – L’Etat souhaite, pour faire disparaître le phénomène des ENFANTS DE RUES, les mettre à la charge de leur Communauté.

Burundi : Faire disparaître le phénomène des ENFANTS DE RUES ( Photo : ABP, IKIRIHO 2018 )

Burundi : Faire disparaître le phénomène des ENFANTS DE RUES ( Photo : ABP, IKIRIHO 2018 )

GITEGA, hôtel Rehoboth, Vendredi 25 mai 2018 – M. Barandagiye Pascal, Ministre burundais de l’Intérieur, de la Formation patriotique et du Développement local, a demandé une implication plus forte à l’insertion familiale des enfants de rue, à tous les gouverneurs de province, administratifs communaux, inspecteurs provinciaux des finances communales et commissaires régionaux de police.

M. MANENO Jean Bosco, Directeur Général au Ministère Burundi de l’Intérieur : “Les enfants burundais ne devraient pas être en situation de rue car ils ont des familles d’origine qui peuvent assurer l’éducation de ces futurs cadres du pays, à défaut des familles d’origine l’enfant est soutenu par la communauté”.

Burundi : Faire disparaître le phénomène des ENFANTS DE RUES ( Photo : ABP, IKIRIHO 2018 )

Burundi : Faire disparaître le phénomène des ENFANTS DE RUES ( Photo : ABP, IKIRIHO 2018 )

Le Burundi, comme l’Afrique, est de tradition COMMUNAUTAIRE et non INDIVIDUALISTE.

La Démocratie Communautaire. (Images : AGNEWS Burundi )

La Démocratie Communautaire. (Images : AGNEWS Burundi )

Dans la tradition des Barundi, la société est fondée sur l’ALLIANCE DES COMMUNAUTES – IMIRYANGO-. IMIRYANGO ( LA COMMUNAUTE “LE CLAN”) joue un rôle fondamentale. INGOMA Y’UBURUNDI ( L’ETAT DU BURUNDI ) aujourd’hui comprend plus de 200 IMIRYANGO, dont les origines se répartissent sur quasi presque toute l’Afrique, témoins de la GRANDE HISTOIRE PASSEE DES BARUNDI.

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

Comprendre la Société des Barundi ( Patchwork : AGNEWS 2017 )

M. Barandagiye, étant un GESTIONNAIRE JUSTE de la POLITIQUE COMMUNAUTAIRE DES BARUNDI (NATIONALE) relatif AUX PATRIOTISMES, est MEMBRE de la CORPORATION DES GESTIONNAIRES JUSTES BARUNDI, appelé TUTSI. Chez les Barundi, pour être TUTSI, il faut comme prérequis, être un SAGE -UMUSHINGATAHE- réconnu par sa COMMUNAUTE.

M. Barandagiye voudrait que les BASHINGATAHE ( les Sages Communautaires ) et les BAMI ( Chefs de Communautés ) s’occupent / prennent en main la question des ENFANTS DE RUE de leur COMMUNAUTE. La destructuration de la Société des Barundi par l’Esclavage, la Colonisation et le Néocolonialisme actuel tend à repandre l’ INDIVIDUALISME chez les BARUNDI.

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le Mercredi 30 mai 2018

Facebook Comments