Le vote de la Résolution HRC33 contre le Burundi

Le Burundi dénonce le vote ethnique Européen de la Résolution HRC33

Share Button
Le vote de la Résolution HRC33 contre le Burundi

Le vote de la Résolution HRC33 contre le Burundi

A Genève, en Suisse,  ce vendredi 30 septembre 2016, le Conseil des Droits de l’Homme conduit par le très contesté M. Zeid Ra’ad Al Hussein vient de voter une Résolution HRC33 contre le Burundi, lui imposant une commission d’enquête sur base d’un rapport d’experts non subsahariens totalement contesté car sans preuve.

Lors du vote :
–  19 ont voté  “Pour”  dont 12 états d’Europe (  Albanie ; Belgique ; France ; Georgie ; Germany ; Latvia ; Nederlands ; Portugal ; Slovenya ; Suisses ; Macedoine ; UK ) ;
– 7 ont voté  “Contre” ;
– 21 ont voté “Blanc” ( Abstention).

Les 7 autres pays qui ont voté POUR sont des pays qui ont été convaincus par les USA ( El Salvador ; Mexico ; Panama ; Paraguay ; Mongolie ; Ghana ; Korea ).

Le Burundi proteste contre ce vote ethnique des Européens au Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU et du réseau US. En 2015, le Burundi a subi une Révolution Colorée ratée organisée par les USA et les anciens pays colonisateurs – La France – et -La Belgique -, aidé du Rwanda et du réseau media-civil-politique-militaire de l’ancien dictateur HIMA burundais Pierre BUYOYA. Depuis, ces mêmes pays OCCIDENTAUX (USA – UE Europe ) mènent une Guerre Humanitaire   contre le Burundi dont cette résolution HRC33 est la preuve la plus absolue.
Le Burundi, avec d’autres pays africains, va demander des sanctions ciblées contre des personnalités européennes et américaines impliquées dans la Révolution de Couleur de 2015 [ http://burundi-agnews.org/bilan/burundi-2015-revolution-de-couleur-et-3emes-elections-successives-depuis-2005/ ] et dans la Guerre Humanitaire de 2015-2016 [ http://burundi-agnews.org/sports-and-games/burundi-guerre-humanitaire-barundi-face-aux-usa-france-belgique-et-rwanda/ ], souvent issue de familles d’anciens Colons.  La Colonisation était un crime contre l’Humanité.  En effet, ces mêmes personnalités, qui non pas étaient sanctionnées,  tentent aujourd’hui de déstabiliser la RDC Congo …

DAM, NY, AGNEWS, le vendredi 30 septembre 2016

Facebook Comments