Burundi : Un ex-réfugié évoque les rumeurs qui l'on fait fuire en 2015 ( Photo : ppbdi.com 2016 )

Burundi : Un ex-réfugié évoque les rumeurs qui l’on fait fuir en 2015

Share Button
Burundi : Un ex-réfugié évoque les rumeurs qui l'on fait fuire en 2015 ( Photo : ppbdi.com 2016 )

Burundi : Un ex-réfugié évoque les rumeurs qui l’on fait fuire en 2015 ( Photo : ppbdi.com 2016 )

Un ex-Réfugié burundais en Ouganda évoque les rumeurs mensongères qui l’on fait faire le pays en 2015.

A Bujumbura, ce semaine du 5 au 11 septembre 2016,   M. Charles Makoto, journaliste au quotidien Le Renouveau – ppbdi.com – ,  a rencontré M. Innocent Horicubonye, un Burundais  qui s’était réfugiés en Ouganda en 2015 et qui a décidé dernièrement  de regagner son pays natal après une année de vie au camp Nakival en Ouganda.

Voici le témoignage de M. Innocent Horicubonye ex-réfugié burundais en Ouganda au camp Nakival [ http://www.ppbdi.com/index.php/ubum/imibano/9-actualite/5035-les-burundais-exiles-en-ouganda-face-aux-difficultes-consecutives-a-l-expiration-des-documents-de-voyage ].  Selon M. Innocent Horicubonye, il est revenu car la vie était devenue insupportable … La plupart des ceux qui ont pris le chemin de l’exil sont partis suite aux rumeurs qui faisaient état des possibilités d’avoir l’asile en Europe, aux Etats-Unis, au Canada et ailleurs. Une fois arrivés, nous nous sommes heurtés aux réalités de la vie des réfugiés. L’argent qu’on avait mis de côté s’est épuisé et nous avons été rattrapés par l’expérience malheureuse de la division ethnique entre Hutu et Tutsi ; les uns affirmant qu’ils ont été rejoints par le mal qu’ils avaient fui.
La ration composée de 12 kg des graines de maïs, 2 kg de haricot et ½ l d’huile par mois et par personne, qui était offerte par le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR), a été réduite de moitié suite à l’afflux massif des réfugiés Sud-soudanais. Cela a empiré la situation de précarité dans laquelle vivent les Burundais, estimés entre 4 000 et 5 000, se trouvant au camp de Nakival. Là bas, les Burundais vivent dans la désolation totale, presque de la mendicité et la plupart veulent rentrer …

Au Burundi, en 2015, lors de la Révolution Colorée ou Burundi Faso ( Tentative de Changement -par coup d’état – du Régime démocratique  ), organisée par les USA, la FRANCE, la BELGIQUE, le RWANDA, et le réseau MEDIA-CIVIL-POLITIQUE-MILITAIRE de l’ancien dictateur Hima Pierre BUYOYA, des dizaine de milliers de Burundais ont fui le pays à cause des Rumeurs diffusées via les média ( faire craindre au Génocide ), mais aussi  des rumeurs diffusées exclusivement au sein des familles Hima burundaise comme quoi, en fuyant au Rwanda ou en Ouganda, ils allaient recevoir des papiers pour pouvoir aller vivre en occident.

DAM, NY, AGNEWS, le dimanche 11 septembre 2016

Facebook Comments