Burundi / RD Congo : Le SUD KIVU ne veut plus de réfugiés burundais

Share Button

GRANDS LACS, SECURITE, GEOPOLITIQUE – La population de Kamanyola au SUD KIVU ne veut plus de réfugiés burundais sur son sol.

A Kamanyola, au Sud-Kivu, en RDC Congo, ce mardi 19 septembre 2017, M. Bofondo Dominique, administrateur du territoire de Walungu, à l’issue d’une réunion avec les acteurs de la société civile locale, suite à l’intercation survenue vendredi 15 septembre 2017, entre les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et un groupe de réfugiés burundais, qui a fait 37 morts ( 36 réfugiés et 1 militaire FARDC ), a informé de ceci : “Nous avons hébergé des réfugiés dans nos différentes maisons à leur arrivée. Mais en un moment, nous avons constaté qu’ils avaient érigé des églises où aucun congolais ne pouvait entrer et quelqu’un était toujours à la porte pour une surveillance, on ne savait pas exactement qu’est-ce qu’ils discutaient. La population me demande de mettre une pression pour qu’ils retournent chez eux au Burundi le plutôt possible car ils sont source d’insécurité”.

Depuis la Révolution colorée de 2015 au Burundi, un grand nombre de réfugiés burundais, surtout d’origine Congolaises (cfr. leurs clans d’origine ) et Swahilophones, dans un premier temps s’étaient réfugiés au SUD KIVU, en étant accueilli comme il se doit. Mais seulement dès 2017, des Burundais HIMA, souvent provenant du RWANDA, dont parmi eux de nombreux officiers HIMA déserteurs de l’armée burundaise ( proches de l’ancien dictateur HIMA burundais BUYOYA Pierre), sont arrivés dans les camps de réfugiés à l’Est de la RDC Congo, se faisant passer pour de simples citoyens en exil.
Ils ont mis en place des rebellions : les Forces Populaires du Burundi (FPB) en rapport avec leur parrain rwandais (FPR) ; et le FOREBU [ http://burundi-agnews.org/afrique/burundi-les-hima-forebu-fpb-veulent-attaquer-les-barundi/ ].
Selon M. Luc Michel, un géopoliticien Belge panafricain [ http://burundi-agnews.org/afrique/burundi-une-attaque-imminente-rwando-americano-belge-contre-les-barundi/ ], ce sont ces organisations qui préparent en ce moment la prise du SUD-KIVU par le RWANDA et l’attaque simultanée du Burundi, avec l’aide de certaines armées africaines -TRAÎTRES- (cfr. Affaire KEMI SEBA – http://burundi-agnews.org/afrique/burundi-les-barundi-inquiet-de-larrestation-de-kemi-seba/ ) aux côtés de l’armée RWANDAISE et des mercenaires -Blancs- financés par les familles d’anciens colons Occidentaux.

Les populations Congolaises du SUD-KUVU ont un contentieux lourd  de sang avec les HIMA burundais et les Banyamulenge ( des Rwandais à nationalité Congolaise et Rwandaise proches du dictateur KAGAME )… En 1996, l’armée burundaise du Dictateur HIMA burundais BUYOYA Pierre, associée à l’armée Rwandaise du dictateur KAGAME Paul, ont commis un GENOCIDE en rasant tous les villages Congolais et tous les camps de réfugiés burundais et rwandais qui s’y trouvaient. On parle de 2 millions de victimes parmi les Congolais du KIVU et des réfugiés Barundi et Rwandais :[ http://www.burundi-agnews.org/genocide_1996.htm  ou http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/conflit-grands-lacs/premier-conflit-zaire.shtml ]. Ainsi selon M. Bofondo, la population congolaise de cette localité ne veut plus de réfugiés burundais sur son sol…

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le jeudi 21 septembre 2017

Facebook Comments