Le très populaire président Africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre aux Travaux de Développement Communautaires (TDC)

Burundi : OLUCOME de SOROS, référent du COJITO Panama Papers

Share Button
Le très populaire président Africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre aux Travaux de Développement Communautaires (TDC)

Le très populaire président Africain du Burundi, S.E. Nkurunziza Pierre aux Travaux de Développement Communautaires (TDC)

SECURITE – La présidence dénonce le rapport -SOROS- du Consortium des Journalistes d’Investigation du Togo ( COJITO), calomniant S.E. NKURUNZIZA Pierre, le très populaire Président africain du Burundi [ http://burundi-agnews.org/tdc/ ou http://burundi-agnews.org/inaugurations/ ] .

Burundi : TDC à Cibitoke - Extension du marché de Buganda ( Photo : Olivier Mukunzi 2017 )

Burundi : TDC à Cibitoke – Extension du marché de Buganda ( Photo : Olivier Mukunzi 2017 )

Depuis Bujumbura, ce mercredi 18 octobre 2017, M. Karerwa Ndenzako Jean-Claude, porte parole de la Présidence du Burundi, s’est dit  ne pas être étonné de ce type de rapport ( Rapport  COGITO de Panama Papers ) envers S.E. NKURUNZIZA Pierre, le très populaire Président africain du Burundi [ http://burundi-agnews.org/tdc/ ou http://burundi-agnews.org/inaugurations/ ].

 

Burundi: TDC - Construction d'un centre d’enseignement de métiers de Gahombo à Kayanza ( Photo : KARERWA NDENZAKO )

Burundi: TDC – Construction d’un centre d’enseignement de métiers de Gahombo à Kayanza ( Photo : KARERWA NDENZAKO )

Ce qu’il faut savoir sur S.E. NKURUNZIZA Pierre est qu’il est le fils digne de l’alliance BAGANWA de la dernière dynastie du ROYAUME MILLENAIRE DES BARUNDI –INGOMA Y’UBURUNDI  ( ROYAUME DU BURUNDI )-, conçu par les CLANS BARUNDI ( IMIRYANGO ) des BAHANZA, des BAJIJI et des BASHUBI.  S.E. . NKURUNZIZA Pierre , fils du terroir africain BARUNDI, n’ a pas étudié en OCCIDENT. Il demeure dans la tradition des initiés AFRICAINS.

Ainsi donc :

1/ La source prise en compte par ce rapport intitulé “The Plunder route to Panama” pour parler du Burundi est OLUCOME. Cette organisation locale ” de lutte contre la corruption ” est financée par le RESEAU SOROS – OPEN SOCIETY -, derrière la REVOLUTION DE COULEUR RATEE de 2015 au Burundi. Il s’agit de RÉSEAUX OCCIDENTAUX DE FAMILLES D’ANCIENS COLONS qui mènent actuellement une GUERRE GEOPOLITIQUE contre la CHINE en AFRIQUE DES GRANDS LACS.

2/ Quelle crédibilité avoir vis à vis du Consortium des Journalistes d’Investigation du Togo (COJITO) ? Au Burundi, tout ce qui provient de l’AFRIQUE, région CFA, on sait toujours que cela provient du RESEAU FRANCAFRIQUE. C’est à dire les FAMILLES DE COLONS FRANCAIS.   M.  Domegni Maxime, le président du COJITO, responsable de ce rapport, est  proche de l’ Open Society Initiative for West Africa (Osiwa), et fait parti de la galaxy SOROS comme l’indique cette article : https://sorosconnection.wordpress.com/2017/03/13/lanceurs-dalerte-au-senegal-un-nouveau-partenariat-soros-bourdon/ .  Le projet PANAMAPAPERS [ https://panamapapers.investigativecenters.org/about/ ] est financé par Open Society West Africa (OSIWA), World Wide Web Foundation, Code For Africa. Bref, c’est M. SOROS qui finance …

M. Karerwa Ndenzako Jean-Claude termine en disant que “Personne ne peut prouver que S.E. Nkurunziza Pierre  détient de l’argent à l’étranger“.  Pourquoi OLUCOME n’a pas donné ses preuves à COJITO ? Le rapport COJITO  se base sur les dires d’une association locale burundaise -OLUCOME- portant un beau nom,  fiancée par SOROS et les FAMILLES DE COLONS EN AFRIQUE.

Le Burundi a connu le mercredi 13 mai 2015 une TENTATIVE DE CHANGEMENT DE REGIME, orchestrée par les USA ( OBAMA + RESEAU SOROS ), la FRANCE ( HOLLANDE + RESEAU SOROS ), et la BELGIQUE ( FAMILLE MICHEL + RESEAU SOROS ). Soutenus par le RWANDA, ces pays occidentaux espéraient ramener les HIMA burundais au pouvoir au Burundi, alliés traditionnels des FAMILLES DE COLONS OCCIDENTAUX dans la REGION DES GRANDS LACS AFRICAINS.
Ayant échoué, ces réseaux tentent d’assassiner physiquement le Président NKURUNZIZA par tous les moyens depuis 2015. Pour sa propre sécurité et donc la sécurité du Burundi, désormais il lui est conseillé de ne pas sortir du pays au risque de se retrouver comme tous ses prédécesseurs burundais [ Feu Rwagasore (1962), Feu NDADAYE (1993), Feu NTARYAMIRA (1994) ] et africains dans une boîte au cimetière.

La Présidence du Burundi en 2015 Photo: AGnews / Presidence.bi

La Présidence du Burundi en 2015 Photo: AGnews / Presidence.bi

Dans l’Histoire de l’Afrique, le Burundi est vieux Royaume millénaire africain – Ingoma y’Uburundi – [ http://burundi-agnews.org/histoire_du_burundi.htm ] : – 1/ qui a donné jadis une Dynastie en Egypte ( celle des Anous “Abantou” – la Dynastie des Nagada – 9.000 à 3.200 avant notre ère ); – 2/ qui a géré l’Empire Mwene Mwezi ( Burundi, Rwanda, Ouganda, Sud Soudan, Tanzanie, Kenya, Malawi, et le nord de Mozambique ) entre le 14ème et le 15ème siècle de notre ère ; – et 3/ qui était le plus grand Etat au 17ème siècle dans la Région des Grands Lacs africain. Le vieux Royaume -Ingoma y’Uburundi – s’est mis en pause pour 40 ans en 1965-1966 lorsque la France a décidé de mettre en place -le Régime Hima burundais ( Micombero, Bagaza, et Buyoya )-. Depuis 2005, les Barundi ont repris leur destin en main dans cette Région de l’Afrique et du Monde…

DAM, NY, AGNEWS, http://burundi-agnews.org, le jeudi 19 octobre 2017

Facebook Comments